Le choc culturel durant une mission de volontariat

 

Si vous vous rendez dans un pays pour la première fois, ou s'il s'agit de votre premier chantier international, attendez-vous à un choc culturel plus ou moins intense : c'est une réaction normale. La plupart des volontaires qui partent à l’étranger éprouvent un certain degré de choc culturel en fonction de la distance, du pays, de la différence culturelle, de la composition du groupe,etc . Cette forme de stress psychologique touche même les volontaires « expérimentés » et survient lorsque les repères et les habitudes familières ne sont plus présents. Il est important de reconnaître les symptômes du choc culturel, qui peuvent durer quelques instants ou plusieurs mois. Certains des symptômes sont l’irritabilité, la fatigue, l’apathie, la dépression, l’alimentation compulsive, la consommation excessive d’alcool, les stéréotypes négatifs à l’endroit de la population ou de l'association locale et les maladies mineures récurrentes.

Quelques conseils

Ne paniquez pas, cette phase est parfois douloureuse mais nécessaire. Prenez le temps de vous adapter à votre nouvel environnement culturel. Ne vous découragez pas et n'abandonnez pas à la première difficulté !
Le meilleur moyen de lutter contre les différents effets du choc culturel consiste probablement à faire un effort conscient pour s'adapter à la culture de votre pays d'accueil . Voici quelques suggestions qui vous aideront à vous sentir plus à l'aise dans votre nouveau milieu de vie :
  • Admettez franchement la présence de ces effets. Ce n'est pas un signe de faiblesse que d'admettre que vous vous sentez mal à l'aise, tendu ou confus.
  • Apprenez les règles de la vie au pays d'accueil. Essayez de comprendre comment et pourquoi les habitants font les choses de telle manière. Leur comportement et leurs coutumes peuvent être différents des vôtres, mais ne sont ni meilleurs ni pires.
  • Participez à certaines activités culturelles. Initiez-vous à un art, à la musique locale, à un sport ou encore à un art martial. Le fait d'y mettre du vôtre vous rendra la vie plus intéressante.
  • Prenez le temps d'apprendre la langue locale. Les choses sont toujours plus faciles lorsque l'on comprend autant que possible ce que disent les gens. Ceux-ci apprécieront l'effort que vous faites pour communiquer avec eux , même si vous ne connaissez que quelques phrases simples. De plus, cela vous facilitera la vie. Procurez-vous un petit carnet dans lequel vous noterez les nouveaux mots que vous rencontrerez chaque jour. Utilisez un guide de « petite conversation » afin d’apprendre le vocabulaire dont vous avez besoin pour faciliter les situations véritables.
  • Prenez soin de vous. Mangez bien, faites de l'exercice et dormez suffisamment. Limitez la consommation d'alcool à une quantité modérée.
  • Promenez-vous. Mettez-vous dans la peau d'un touriste et découvrez les beautés du pays.
  • Faites-vous des amis avec les volontaires locaux, essayez de vous trouver des points d'intérêts communs (sport, études, lectures, …) et nouez des liens. Dans certaines villes, il se peut qu'il y ait une forte communauté d'expatriés travaillant pour des ONG ou des entreprises belges ou françaises. Par expérience, nous vous conseillons dans un premier temps de vous intégrer dans la population avant celle de la communauté d'expatriés de votre pays, même si c'est bien plus difficile. Faire la connaissance de la population locale vous aidera à surmonter les différences culturelles, à connaître et surtout apprécier le pays et ses habitants. Cela vous aidera aussi à être plus sensible par rapport aux normes et coutumes de cette culture.
  • Restez en contact avec votre famille et vos amis . Écrivez-leur et parlez-leur de vos expériences et de vos problèmes. Cela vous aidera à y voir plus clair. Vous pourriez aussi tenir un journal où vous consignerez vos idées et vos impressions.
  • Faites quelque chose qui vous rappelle « la maison ». Écouter de la musique ou pratiquer un passe-temps familier est un excellent remède contre le mal du pays.
  • Évitez d'idéaliser la vie dans votre pays d'origine. Tâchez de profiter au maximum de votre séjour et soyez ouvert d'esprit.

Quelques sites Web pour se préparer

Maison des français à l'étranger

 

La Maison des Français à l’étranger, dossiers pratiques par pays

 

 

 

union des belges à l'étranger

 

le site de l’Union Francophone des Belges à l’étranger. Cette A.S.B.L. pourra vous fournir des informations personnalisées.
 

 

 

Le site de mobilité internationale

 

Le site de la mobilité internationale vous permettra de mieux sonder la destination de votre choix via des articles et des fiches en ligne par pays. Ce site pourra  également vous être utile pour  développer un réseau établi à l’étranger.

 

 

Le site de mobilité internationale

 

Dans SwissCommunity, vous retrouvez le détail de près de 300 associations et institutions suisses établies à l'étranger. Ces associations sont extrêmement diversifiées : associations humanitaires, clubs suisses traditionnels, associations sportives, chambres de commerce, associations de parents d'élèves, etc. 

 

Quelques livres gratuits

Volontariat et dialogue interculturel (Anglais)

Le dialogue inter religieux (Français)

Rencontrer l'étranger (Français)

Se Former à l'interculturel (Français)

Volunteering and Intercultural Dialogue (Anglais)

http://www.international.gc.ca/iyp-pij/assets/pdfs/Adaptation_Skills-fr.pdf (Français)

http://www.international.gc.ca/cfsi-icse/cil-cai/pdf/elpre-fra.pdf

http://www.international.gc.ca/cfsi-icse/cil-cai/pdf/aewm-10-2009-fra.pdf

http://www.international.gc.ca/cfsi-icse/cil-cai/pdf/trans-2011-fra.pdf

http://www.international.gc.ca/cfsi-icse/cil-cai/pdf/staff-2009-fra.pdf

Vidéo du mois !
Bannière : www.servicevolontaire.org/index.php?menu_selected=118&sub_menu_selected=976
Recherche:
Contactez nous via Skype
  • Web master:
    pierre@servicevolontaire.org De Hanscutter Pierre ,
    Directeur SVI asbl
    30 rue des Capucins, 1000 Bruxelles, Belgium

SVI asbl, est une association de jeunesse sans but lucratif belge active principalement dans le domaine des chantiers internationaux pour jeunes et la lutte contre le volontourisme.Le SVI est la branche indépendante de SJ Vietnam

Avec le support de :
Art Venture
Commission Européenne
Coup de Pouce Vietnam
Radio Panik
Assofrance.net
Lutte contre les spammeurs - protection newsletter

Page HTML générée en 0.030894 secondes, le mercredi 24 mai 2017 à 15:43
http://www.servicevolontaire.org/
Nombre de pages visitées: 1