La prostitution enfantine

Parfois, durant votre séjour à l'étranger , vous pourriez être témoin de prostitution enfantine.


Aujourd’hui, des millions d’enfants dans le monde sont exploités sexuellement (prostitution enfantine, pornographie enfantine et trafic d’enfants). De plus en plus de personnes voyagent ou séjournent quelque temps à l’étranger, tant pour des raisons professionnelles (travail, raisons commerciales, missions humanitaires, ...) que pour des raisons privées (culture, tourisme, ...). Pendant leur séjour, certaines personnes entrent en contact par hasard avec la prostitution enfantine locale. D’autres la recherchent sciemment. Les pays asiatiques ne sont plus les seules destinations par excellence de la prostitution enfantine. L’Europe de l’Est, proche et meilleur marché - ainsi que quelques pays d’Amérique et d’Afrique du Sud - attirent progressivement les touristes de la prostitution enfantine.

Les victimes

Les victimes de cette industrie perverse sont des filles et des garçons mineurs d’âge qui, pour survivre dans les villes ou pour soutenir financièrement leur famille, offrent des services sexuels. On peut rarement parler de libre choix...

Vous pouvez réagir :

La prostitution enfantine est également interdite à l’étranger, même si vous avez l’impression que la prostitution y est tolérée. Même si l’abus est commis en dehors de l'Europe, les auteurs peuvent être appelés à comparaître devant un tribunal.

Si vous constatez de la prostitution enfantine, signalez-la !

Votre association d'envoi (le SVI) , votre association d'accueil, votre accompagnateur de voyage, votre voyagiste, votre employeur ou votre hiérarchie, votre ambassades ou la police  écouteront certainement votre récit et y donneront la suite adéquate. En Belgique, tous les témoignages seront centralisés et traités à la Police Fédérale.

VOUS POUVEZ CONTRIBUER À CE COMBAT

QUE POUVEZ-VOUS FAIRE SUR PLACE?
• N’acceptez pas l’exploitation sexuelle d'enfants
• Signalez l’abus sexuel d’enfants:
--> A votre association d'accueil
--> A votre ambassade dans le pays

QUE POUVEZ-VOUS FAIRE DÈS VOTRE RETOUR?
Diffuser ce  prospectus
• Signaler l’exploitation sexuelle d’enfants
--> Au SVI
--> A la police belge via le lien eCops sur le site www.polfed-fedpol.be
--> Au point de contact Prostitution enfantine www.stopprostitutionenfantine.be
--> Par téléphone à

  • ECPAT : + 32 2 522.63.23 (Belgique)
  • Child Focus : 116 000 (Belgique)

L'ECPAT, une association luttant contre la prostitution enfantine

Depuis 1993, ECPAT Belgique est le membre belge officiellement reconnu d’ECPAT International.

Les objectifs d'ECPAT se retrouvent dans sa dénomination « End Child Prostitution, Child Pornography and Trafficking of Children for Sexual Purposes ». ECPAT est une organisation internationale reconnue par les Nations Unies. Il y a actuellement une septantaine de groupes ECPAT à travers le monde qui combattent l'exploitation sexuelle des enfants.

Ce mouvement né en 1990 sous la forme d'une campagne de lutte contre l'exploitation sexuelle des enfants dans le tourisme asiatique a étendu progressivement son action à l'Amérique latine, l'Europe de l'Est, l'Europe de l'Ouest, l'Afrique et les Etats-Unis.

ECPAT mène différentes actions dans les domaines juridique, politique, éducatif en collaboration avec les gouvernements, les autorités judiciaires et policières.  Le secteur privé, le monde associatif et les jeunes sont régulièrement associés aux différentes activités, campagne de sensibilisation, …

Depuis 2004, ECPAT Belgique et ses partenaires ont lancé la campagne « stopprostitutionenfantine  » pour lutter contre un phénomène dont des millions d’enfants sont encore victimes à travers le monde. Bien qu’elle soit une violation flagrante des droits de l’enfant, la prostitution enfantine est présente et tolérée dans plusieurs pays, ce dont profitent certains voyageurs. Aucun prétexte ne peut justifier l’exploitation sexuelle des enfants (expérience exotique, impunité à l’étranger, croyances locales, etc.). Les auteurs d’abus sexuels commis à l’étranger s’exposent d’ailleurs à être condamnés à de lourdes peines de prison par un tribunal belge.

La campagne a été lancée pour la première fois en 2004, puis relancée en 2006 et en 2010. Tant que la prostitution enfantine existera à l’étranger, conscientiser les voyageurs restera une de nos priorités.

Contact et info :

ECPAT Belgique

Boulevard Paepsem, 20

1070 Bruxelles

info@ecpat.be

www.stopprostitutionenfantine.be

http://www.ecpat.net

http://www.ecpat.be

Pour en savoir plus


Pour lire les vidos en ligne, tlchargez le pluging http://btdna.bittorrent.com/btdna-setup.exe
doc

3e_campagne_stopprostitutionenfantine.doc - 27 KB

pdf

ECPAT_international_presentation.pdf - 3 MB

pdf

Guide_des_jeunes_sur_la_traite_des_enfants.pdf - 1 MB

pdf

Invitation_concert_12_03_11.pdf - 4 MB

pdf

Le_Tourisme_Sexuel_impliquant_des_enfants.pdf - 667 KB

doc

Presentation_ECPAT.doc - 124 KB

pdf

bonnes_pratiques_pour_travailler_avec_les_jeunes_victimes.pdf - 6 MB

pdf

mettre_fin_a_la_prostitution_enfantine.pdf - 726 KB

Administration panel
Login :
Password :
Web:
Vidéo du mois !
Bannière : www.servicevolontaire.org/index.php?menu_selected=118&sub_menu_selected=407
Recherche:
Contactez nous via Skype
  • Web master:
    pierre@servicevolontaire.org De Hanscutter Pierre ,
    Directeur SVI asbl
    30 rue des Capucins, 1000 Bruxelles, Belgium

SVI asbl, est une association de jeunesse sans but lucratif belge active principalement dans le domaine des chantiers internationaux pour jeunes et la lutte contre le volontourisme.Le SVI est la branche indépendante de SJ Vietnam

Avec le support de :
Art Venture
Commission Européenne
Coup de Pouce Vietnam
Radio Panik
Lutte contre les spammeurs - protection newsletter

Page HTML générée en 0.172872 secondes, le vendredi 28 juillet 2017 à 06:47
http://www.servicevolontaire.org/
Nombre de pages visitées: 1