L'année Européenne du Volontariat vue par le SVI

Posted on 2012-02-07 16:17:19 by Nadia Speak Reader sur SVI

Deux étudiantes ont eu l'occasion de se pencher sur le milieu des parlementaires Européens à Bruxelles pour les interroger sur leurs idées et leurs opinions quant au volontariat, à l'occasion de l'année européenne du volontariat.

La genèse

logo de la campagne pour l'année européenne du volontariat

L’Union Européenne célèbre en cette année 2011 le volontariat au travers de nombreux évènements, tels que des conférences, des tournées dans plusieurs pays de l’Union, des témoignages de bénévoles sur leurs expériences en tant que volontaires et l’engagement humain et citoyen que cela représente.

L'Année européenne du volontariat poursuit certains objectifs, comme œuvrer à la mise en place d'un cadre propice au bénévolat dans l’Union Européenne, donner des moyens d'agir aux organisateurs d'activités de volontariat pour encourager la mise en réseau, la mobilité, la coopération et l'établissement de synergies au sein de la société civile et entre celle-ci et d'autres secteurs dans le contexte de l'UE. Elle cherche aussi notamment à sensibiliser l'opinion publique aux valeurs et à l'importance du volontariat en tant qu'expression de la participation civique, contribuant à la réalisation d'objectifs communs à tous les États membres.

Vous pouvez consulter toutes les informations nécessaires afin de participer activement à cette initiative sur le site http://www.eyv2011.eu/ ou sur http://europa.eu/volunteering/fr/home2

Le SVI et l'année européenne du volontariat

Cherchant toujours à sensibiliser davantage les jeunes européens à ce que représente le volontariat, ses richesses, mais aussi ses risques et ses dérives (voir article sur le volontourisme) , le SVI a également pour but de rapprocher l’enjeu du volontariat auprès des représentants politiques travaillant au sein des instances européennes.

A l’occasion de l’année européenne du Volontariat, le Service Volontaire International a décidé de continuer son implication associative et citoyenne en se rapprochant des institutions décisionnelles à l’échelle européenne par la prise de contact et la collaboration avec certains parlementaires de toutes orientations politiques quant aux enjeux du volontariat. Cela  concerne non seulement les manières de mieux promouvoir le bénévolat et la coopération internationale entre jeunes de tous les pays, mais également les problèmes de mobilité au sein de l’espace Schengen pour les volontaires étrangers venant effectuer une mission en Europe. En effet, n’existant aucun visa attestant pour ces personnes du statut de volontaire à part entière (et n’étant ni des travailleurs ni des touristes), l’organisme souhaite soumettre une question au Parlement quant à une réforme et une évolution du bénévolat et du service de volontariat en Europe.

L'année 2011 se termine bientôt mais nos démarches ne s'arrêtent pas pour autant. Nous souhaitons rester dans cette perspective de rencontres et de discutions avec des députés Européens de manière à trouver des solutions ayant de réels impacts.

Un engagement à l'échelle européenne

Puis, le SVI continue à lutter contre les dérives du volontourisme. Pour cela, nous envisageons de porter cette problématique devant les instances européennes et ses représentants afin de toujours mieux informer les jeunes souhaitant s’impliquer dans le bénévolat. Espérant prévenir et limiter les pièges dans lesquels de nombreux jeunes attirés par le volontariat tombent, tels que les offres d’agences déguisées en organismes humanitaires. Ces derniers contribuent à une marchandisation du volontariat, où la recherche de profit et la « disneylandisation » des pays en voie de développement priment sur une véritable conception du bénévolat et de la solidarité.

Les témoignages des parlementaires européens

Vous trouverez ci-dessous les témoignages de certains parlementaires qui nous offrent leur vision du volontariat en Europe et en général, ainsi que leurs perspectives sur ce dernier dans les réformes envisageables au sein du Parlement européen.

Charles Goerens est membre de l'Alliance des démocrates et des libéraux pour l'Europe, Vice-président à la Délégation à l'Assemblée parlementaire paritaire ACP-UE, et membre de la commission du développement ainsi que de la sous-commission aux droits de l'homme.

 

 

Attention, ceci est la version pour mobile, cliquez ici si vous utilisez un ordinateur classique