Dans la pratique

En ce qui concerne votre mutuelle, avant de partir, nous vous demanderons de vérifier que vous êtes bien en règle au niveau de vos assurances médicales ! Ne jouez pas avec vos assurances médicales, cela peut avoir des conséquences financières très graves pour vous ou votre famille !

La carte Européenne d’assurance maladie

Pour vos voyages en Europe, demandez à votre mutuelle votre Carte Européenne d’Assurance Maladie» (CEAM). La CEAM est valable dans les pays de l’Union européenne ainsi qu’en Suisse, en Norvège, en Islande et au Liechtenstein. Elle est individuelle et est valable pour une durée de maximum 2 ans. Elle est délivrée GRATUITEMENT, sur simple demande, par les services d’assurance maladie de votre pays. Cette carte vous permettra de bénéficier du même accès aux soins de santé publics (par exemple un médecin, une pharmacie, un hôpital ou un dispensaire) que les ressortissants du pays que vous visitez. Si ces soins de santé sont payants, vous serez remboursé immédiatement ou après votre retour dans votre pays d’origine.

Informations complémentaires sur la carte CEAM

Important : la carte européenne d’assurance maladie :

  • Ne remplace pas l’assurance voyage. Elle ne couvre ni les soins de santé privés, ni les coûts tels qu’un vol de retour dans votre pays d’origine ou encore la perte ou le vol de biens,
  • Ne couvre pas les frais liés à un traitement médical que vous auriez programmé dans un autre pays de l’UE,
  • Ne garantit en aucun cas la gratuité des services. Les systèmes de soins de santé étant différents d’un pays à l’autre, certains services dispensés gratuitement dans votre pays pourraient ne pas l’être ailleurs.

Si vous partez en volontariat longue durée, il est indispensable que vous ayez toutes les assurances nécessaires et complémentaires couvrant toute sa durée. Votre mutuelle vous renseignera sur votre couverture en matière de soins de santé et d’hospitalisation à l’étranger. Vous DEVEZ les contacter avant votre départ !

Assurances complémentaires

Certaines mutuelles et assurances offrent également une assurance complémentaire plus étendue en matière d’indemnisation des frais médicaux, des frais d’hospitalisation, et même de rapatriement, en cas de maladies inopinées ou d’accidents survenant à l’étranger. Si vous payez directement l’intégralité du montant des frais médicaux et d’hospitalisation à l’étranger, conservez-en toujours la preuve. Au retour, certains frais pourront parfois vous être remboursés : n’hésitez pas à interroger votre mutuelle / assureur afin d’en connaître les modalités. Le SVI a également négocié des tarifs très avantageux pour ses membres auprès de deux compagnies d’assurances : Pour plus d’infos, cliquez ici

Assurances de voyages complémentaires

Assurance voyage via votre carte de crédit

Les détenteurs de certaines cartes de crédit bénéficient d’assurances-voyage et maladie si l’achat du billet de transport se fait via ladite carte : renseignez-vous avant d’acheter vos billets de transport, ce serait dommage de ne pas en profiter !

Dois-je informer ma mutuelle de mon départ ?

En règle générale, vous ne devez pas avertir votre mutualité avant de partir en voyage.

Par contre, si vous êtes en incapacité de travail et que vous vous rendez dans un pays de l’Union européenne, en Suisse, en Norvège, en Islande ou au Liechtenstein, vous devez avertir votre mutualité avant votre départ et signaler l’adresse de votre lieu de séjour. Si vous voulez vous rendre dans un autre pays, l’autorisation du médecin-conseil est indispensable. Pensez-y. Si vous partez pour un projet de longue durée, nous vous conseillons de contacter votre mutualité avant le départ.

Informations complémentaires :