Partir en Service Civique

Service Civique à l'international

Article en cours de rédaction …

Qu’est ce que le Service Civique ?

Le Service Civique est un programme mis en place et financé par l’état français. Le Service Civique est un engagement volontaire au service de l’intérêt général, ouvert à tous les jeunes de 16 à 25 ans, étendu jusqu’à 30 ans pour les jeunes en situation de handicap. Le Service Civique offre aux volontaires l’opportunité de s’engager en faveur d’un projet collectif en effectuant une mission d’intérêt général auprès d’une structure associative ou une administration en France ou à l’international.

Les types de missions s’inscrivent dans l’une de ces 9 thématiques : solidarité, santé, éducation pour tous, culture et loisirs, sport, environnement, mémoire et citoyenneté, développement international et action humanitaire, intervention d’urgence.

Concrètement, ces missions peuvent consister à accompagner des personnes handicapées dans des sorties culturelles, à intervenir dans les écoles sur les conduites à risques, à participer à la protection des tortues marines ou encore à aider une association environnementale à promouvoir le co-voiturage. Le volontaire peut également participer à de grands chantiers de restauration de sites historiques, à une mission avec une ONG  internationale ou aider à la reconstruction de sites endommagés par une catastrophe naturelle.

La durée des missions de Service Civiques va de 6 à 12 mois. Le volontaire participe au projet de volontariat entre 24 heures et 38 heures par semaine .

L’accompagnement du volontaire

Que ce soit pour un volontariat international classique ou un Service Civique, au SVI nous sommes convaincu qu’une bonne préparation et un accompagnement du volontaire sont indispensables. C’est pourquoi le volontaire bénéfice d’un accompagnement individualisé par un staff du SVI, d’une formation civique et citoyenne, d’une initiation aux premiers secours, des rencontres avec d’anciens volontaires, des vidéos conférences avec le partenaire local, d’un weekend de préparation pré-départ et au retour d’un weekend “retour” et d’un appui à la réflexion sur le projet d’avenir.

Durant son projet, le volontaire continue à être suivi par un coordinateur du SVI mais également par un tuteur local.

Une fois rentré de son Service Civique, le volontaire peut repartir (gratuitement) sur d’autres projets de volontariat pendant 5 ans. Pour le SVI, la mission de Service Civique n’est pas une finalité en soi mais bien de le début d’un engagement citoyen et solidaire sur le long terme.

Conditions admissions

Le Service Civique s’adresse à tous les jeunes de 16 à 25 ans de nationalité française ou de celle d’un Etat membre de l’Union européenne ou de l’Espace économique européen. Comme tous les projets du SVI, les missions de Services Civiques proposées ne doivent en aucun cas exclure les jeunes n’ayant pas de diplômes ou de qualifications: ce sont les savoirs-être et la motivation qui comptent avant tout !

Les indemnités du volontaire.

Pour le SVI, très clairement, le Service Civique n’est pas un emploi au rabais : c’est avant tout un engagement. Les indemnités versées au volontaire durant son Service Civique ne doivent pas être une motivation pour partir en Service Civique mais bien une aide financière pour permettre à tous les jeunes de vivre une expérience de volontariat.

Durant le projet, une indemnité de 472,97 euros nets par mois est directement versée au volontaire par l’État Français, quelle que soit la durée hebdomadaire de la mission. L’organisme d’accueil verse aussi au volontaire une prestation en nature ou en espèce d’un montant de 107,58 euros, correspondant à la prise en charge des frais d’alimentation (fourniture de repas) ou de transports. Cette prestation peut être versée de différentes façons (titre repas, accès à la cantine, remboursements de frais, etc.). Les jeunes, bénéficiaires ou appartenant à un foyer bénéficiaire du RSA, ou titulaire d’une bourse de l’enseignement supérieur au titre du 5e échelon ou au delà bénéficient d’une majoration d’indemnité de 107,66 euros par mois.

Les volontaires en Service Civique bénéficient d’une protection sociale intégrale. Au total, selon les situations, les volontaires en Service Civique perçoivent entre 580,55 euros et 688,21 euros par mois. L’indemnité de Service Civique est entièrement cumulable avec l’Allocation aux Adultes Handicapés (AAH) et l’Aide au Logement.

Durant toute sa mission, le volontaire en Service Civique bénéficie durant son service civique d’une protection sociale (maladie, maternité, accident du travail, maladie professionnelle, famille, invalidité, décès et retraite).

Et enfin, cerise sur la gâteau, l’indemnité de Service Civique n’est pas soumise à l’impôt sur le revenu et son montant n’est pas pris en compte dans le calcul des prestations sociales. N’est ce pas merveilleux ?

Mais attention, pour le volontariat à l’étranger, le volontaire devra prévoir dans son budget le transport pour se rendre dans le pays, le logement, le transport local et la nourriture. De nombreux partenaires du Service Volontaire International organisent le logement et/ou la nourriture (ex: logement collectif pour volontaire) afin de réduire au maximum ces coûts.

En conclusion, le Service Civique, c’est un volontariat financièrement accessible à tous ! Mais n’espérez pas vous enrichir ….

Ne pas confondre

Le Service Civique est un programme de volontariat étatique parmi d’autres. Il ne faut donc pas confondre le Service Civique (France), le Service Volontaire Européen (Commission Européenne) , volontariat de solidarité internationale (France), et bien d’autres…

Pour en savoir plus

La source d’information officielle sur le Service Civique : https://www.service-civique.gouv.fr/

Le site de France Volontaires : https://www.france-volontaires.org/-L-engagement-de-Service-Civique-a-l-International-