Drapeau de Senegaltitle= Senegal:Assistance des enfants lecture bibliothèque et jardin des femmes
Date: Permanent
Project Code: SN-AJUDFD-SN-AJUDFD-2020
Project Type:Projet de construction,Projet environnemental,Travail manuel,Projet social
Project Fees: 40 EUR
Descriptions:

La fondation a été créée à l’initiative des jeunes du village de Fora Diawara (Sénégal) résidant en France. Village situé à 800 Km au Nord de Dakar la capitale du Sénégal. L’association a vu le jour le 25 octobre 2009. 

<.... Info

A propos de l'organisation locale

La fondation a été créée à l’initiative des jeunes du village de Fora Diawara (Sénégal) résidant en France. Village situé à 800 Km au Nord de Dakar la capitale du Sénégal. L’association a vu le jour le 25 octobre 2009. 

L’association est créée uniquement avec l’aide d’un groupe de jeunes, qui ont décidés de rassembler toutes leurs bonnes volontés ici, pour pouvoir agir là-bas. C'est au tour d'un débat que l'idée est venue pour la première fois.


 A partir d’une liste de besoins constitués par les jeunes de village, l’association a mis en place son projet, établi ses priorités, chiffré ses besoins en années, en compétences, en matériels et en besoins financiers. L’objectif de l’association étant de participer au développement du village par le biais des actions de solidarité parmi lesquelles:
-Favoriser les actions dans le domaines : Education , formation , santé culture , création de projet , maraîchage , insertion des femmes à la vie active, le jumelage entre association des jeunes du village au Sénégal et l’association basée en France
-Construction du bibliothèque (déjà achevée) 
-Construction du marché du village en phase d’achèvement
-Promouvoir la solidarité et l’entraide du village


Ensuite, l’association a envisagé une série d’actions pour parvenir à réaliser ce programme.
Aujourd’hui, l’association peut être fière du travail qui a été effectué même si malheureusement beaucoup de tâches restent encore à accomplir.

Leur but est la recherche d'efficacité. Pour cela il s'agit de construire, des structures (Bureau du village, Association des Jeunes unis pour le développement de Fora Diawara au Sénégal) permettant à la fois aux villageois de faire valoir leur propre dynamique et par la suite de pouvoir mener une bonne gouvernance des structures ainsi consolidées. C'est à partir de la consolidation des structures qu'ils pourrons mener à bien les projets sectoriels tels que l'éducation, la santé, le maraichage.

Leur objectif principal est donc d’améliorer la situation locale. Les bénévoles sont les bienvenus et contribue au développement de leurs projets .L’objectif réel est de leur construire un avenir et surtout de leur donner les moyens de le construire eux-mêmes.

Comme le dit si bien le proverbe africain : « pour apprendre à quelqu’un à manger du poisson, il faut l’apprendre à pécher ». La force de l’association A.J.U.F.D réside dans le fait qu’elle ai choisi d’agir pour un seul village.
En effet, en agissant uniquement au sein du village de Fora Diawara cela lui permet, de suivre correctement ses actions et d’avoir le maximum de chances de les voir aboutir.


L’association A.J.U .F.D base son action sur trois grands axes :

- La santé : au niveau médical aucune structure n’existe dans le village et le centre de santé le plus proche se trouve à environs 7 km de distance, sur une route difficilement praticable. L’objectif est la construction d’un posté de santé avec l'appui de USAID

- L’éducation/la culture : au niveau scolaire, l'association organisé chaque année des journées de sensibilisation pour lutte contre analphabétisation suivie de set s'étale des locaux de l'école élémentaire. Comme à l’accoutumé chaque des séances de cours vacances sont organisées en l'endroit des élèves et étudiants mais il y’a constamment un besoin de matériels scolaire. 

- L’eau : une source vitale qui est une préoccupation majeure dans les pays chauds où aucun système de pompes n’existent. Les seules sources d’accès à l’eau sont les puits et le forage suivi des branchements pour approvisionner la population. L’objectif est de freiné les pénuries d'eau .

Le principe fondamental est de réaliser des actions réfléchies.

A propos du travail de volontaire

Les différentes activités possibles au sein du projet

:
Notre projet de l’association Fora Diawara, est en soit un programme car nous travaillons différentes thématiques.


- La sante : promotion de l’usage de la filtration de l’eau, hygiène,
- La construction : du mur de la case de Sante
- L'agriculture : reboisement, jardin des femmes et scolaire
- La nutrition : cantines scolaires dans les écoles
- La formation : école de campagne, développement de capacité (empowerment)
- L'appui logistique a une pour la case de santé et la bibliothèque
- - le soutien scolaire : assister des professeurs dans des cours en français avec les enfants et les personnes âgées dans plusieurs matières à savoir les bases en mathématiques, en français (orthographe, conjugaison des poèmes etc…)
- l’alphabétisation des personnes âgées : leurs apprendre à écrire et à lire, faire des calculs de base avec eux pour leur permettre de savoir gérer les comptes dans leur petit commerce (ces personnes « entre 35 à 60 ans » n’ont jamais mis les pieds à l’école c’est pour cela que nous leur offrons ces opportunités)
- animations culturelles avec les enfants : cette mission se fait soit à l’école ou a la maison avec les animateurs de l’association. Pendant les animations il y a des jeux africains et européens avec les enfants. C’est un atelier qui fait découvrir de nouveaux jeux à chacun, c'est un véritable temps d'échange.
-la rénovation de bâtiments: c’est une mission grâce aux participations de chaque volontaires nous rénovons des infrastructures dans les villages (écoles, dispensaire, bibliothèque, etc. ….)
- des missions de sensibilisation contre les IST et le paludisme/ environnement : mise en place des poubelles, gestion des déchets etc…
- des missions de reboisement
- Il est donc important pour nous de pouvoir bien discuter avec le futur volontaire de ses disponibilités à vivre dans le projet ou si il/elle préfère se rendre dans les projets seulement de temps en temps . Nous organisons des chantiers de solidarité internationale chaque année en été, hiver, automne dans les milieux ruraux où les populations sont en difficultés (problèmes : d’eau, toilettes, école, dispensaire, etc..) surtout au niveau des enfants.
- Afin de pouvoir définir les taches plus en détails avec le volontaire, il est important de savoir ces motivations, veut-il/elle faire de la l’animation ou la culture du jardin ?
- Si le volontaire veut rester dans le jardin, c'est tout à fait possible.
- Nous demandons aussi au volontaire de créer leur propre projet en plus de ses activités quotidiennes. C’est-à-dire a l’intérieur de notre programme, quelles sont les choses qui le motive d’avantage, qui le touche le plus … par exemple cela peut être le travail avec un professeur afin de lui apprendre de nouvelles techniques d’enseignement concernant les cours. Ou alors, le travail avec un groupe de famille d’une même communauté afin qu’elles se rendent compte de l’importance de l’hygiène. Ou encore développer de nouvelles cultures de légumes ou de façon de cultiver les jardins potagers scolaires ou familiales
- Cela permet au volontaire de s’impliquer d’avantage durant leur séjour et d’avoir un plus grand impacte.

A propos du logement sur place

L'association mettras à la disposition des volontaires 2 chambres gratuitement durant leur séjour au village .En famille d’accueil, avec chambre et salle de bain privée, l’eau et l’électricité seront gratuites aussi.

A propos de l'alimentation

En famille d'accueil, 3 repas par jours sont offert au volontaire, pour la somme de 10€ par semaine (le petit-déjeuner et le déjeuner et diner) du lundi au dimanche.
Il est possible d’avoir des repas végétarien sur demande et à la charge des bénévoles

Localisation du projet

Fora Diawara est un récent village, sa date de création est estimé en 1775. Deux hameaux ceintures le village, tous les deux parlent la langue pelus. A cela s’ajoute, les langues soninkés parlées au au village. Ce qui fait le charme de ce village depuis 200 ans sont les deux ethnies qui cohabitent en parfaite harmonie. Non loin de là se trouve Dakar est une ville gigantesque avec ses multiples ethnies. L’ensemble de l’agglomération compte 3,5 millions d’habitants. 


Le Sénégal est un pays situé sur la côte ouest de l'Afrique et est doté d'un héritage colonial français et de nombreuses attractions naturelles. Dakar, la capitale, comprend le quartier historique de la Médina et le célèbre musée Théodore Monod, exposant des œuvres d'art africain. Elle est également réputée pour sa vie nocturne. C'est un pays qui offre aux voyageurs un dépaysement garanti et une grande diversité touristiques et culturelle. Farniente au bord d’une mer chaude et poissonneuse, nombreuses excursions dans une nature belle et préservée, et une riche mosaïque d’ethnies font le bonheur des voyageurs. Le Sénégal, c’est aussi sa réputation d'un accueil chaleureux.

A propos des activités de loisirs possibles

Il existe des possibilités de visite et des excursions dans la région de Matam . Par ’exemple, la zone aride de walo avec ses belles terres, les phosphates de Matam, le fleuve de Matam , l’ancien gouververnance de Matam , l’école élémentaire de Kanel qui date plus d’un siècle , a cela s’ajoute la culture qui fait le charme du village . Il est aussi d'aller visiter les rizières d’un village qui se trouve à 6 kilomètres, de faire des safari.


Exigences

Afin de pouvoir définir les tâches plus précisément avec le volontaire, il est important pour la fondation de connaitre ses motivations et ses envies (construction, appui logistique, sensibilisation, niveau d'espagnol etc.).

A propos du point de rencontre

A l'aéroport de Dakar, un membre du personnel se chargera de mettre le volontaire dans un taxi, ou bien dans certain cas conduiras lui même le volontaire sur le lieu du projet.

Info
send-email Envoyer un mail
lecture-prj Page du projet
Drapeau de Senegaltitle= Senegal:L'Enfant d'abord!
Date: Permanent
Project Code: SN-EDA-SN-EDA-2020
Project Type:Projet educatif,Animation pour les enfants
Project Fees: 270 EUR
Descriptions:

L'association 'L'Enfant d'abord!" soutient la scolarisation et l'épanouissement des enfants du village âgés de 3 à 12 ans. 

Elle travaille selon plusieurs axes : cours de renforcement gratuits toute l'année en collaboration .... Info

A propos de l'organisation locale

L'association 'L'Enfant d'abord!" soutient la scolarisation et l'épanouissement des enfants du village âgés de 3 à 12 ans. 

Elle travaille selon plusieurs axes : cours de renforcement gratuits toute l'année en collaboration avec les enseignants de l'école publique, gestion de la bibliothèque scolaire, animations proposées dans le cadre du 'Jardin des Lutins", distribution de fournitures scolaires aux enfants les plus démunis et mise en place de parrainages dans l'école maternelle privée (soutien à la scolarité et renforcement des apports nutritionnels).

A propos du travail de volontaire

Le volontaire sera en partie chargé de seconder un enseignant dans sa classe : soit à l'école maternelle, soit à l'école primaire.
Pendant les vacances scolaires, il animera seul ou en binôme des cours de renforcement en français et en mathématique.

Selon son profil et ses capacités, le bénévole pourra surtout proposer toute activité de son choix : animations, cours dispensés aux élèves du collège, musique, sport, agriculture, conversations en anglais, sensibilisation à différents thèmes, lecture aux petits, etc.
Il sera encadré par les enseignants et le personnel de l'association mais il rencontrera aussi les Associations de jeunes du village avec qui il pourra développer des projets plus personnels.

Il est impossible de donner un planning précis des tâches du volontaire, qui devra donc s'adapter aux contraintes locales (vacances scolaires, jours fériés en raison de fêtes, hivernage...) et pourra proposer des activités nouvelles.
Cependant, à titre d'exemple, on pourrait citer : activités avec un enseignant 5 matinées par semaine et 2 après-midi consacrées au cours de renforcement ou à des activités culturelles ou sportives.

A propos du logement sur place

Les volontaires disposeront d'une chambre dans la maison de l'association ou chez le président spécifiquement. Les deux maisons se trouvent à proximité de l'association et donc du lieu où se dérouleront la majorité des activités (jardin des Lutins, animations, ...).
Attention: la mixité n'est pas admise sauf pour les couples.

A propos de l'alimentation

Les repas seront pris chez le président de l'association, qui habite tout près du lieu des activités.
Ces moments seront autant d'occasion de partage de vie avec une famille sénégalaise, très accueillante et qui parle français.

Des repas végétariens ne sont pas impossibles; ils demandent toutefois une modification de notre organisation et notamment, la prise en charge du salaire de la cuisinière spécialement affectée à la confection de ces repas. Merci de nous consulter au préalable.

Localisation du projet

Niague Peulh est un village d'environ 1800 habitants situé à 40 km au nord-est de Dakar, à proximité du Lac Rose. Comme son nom l'indique, ce village est majoritairement peuplé de familles issues de l'ethnie peule. Cette ethnie pratiquait l'élevage nomade de vaches. Ces familles se sont sédentarisées mais ont conservé leurs coutumes et leurs traditions. On trouve donc beaucoup d'éleveurs et quelques cultivateurs, mais les hommes travaillent aussi comme maçons, journaliers, tâcherons, chauffeurs...quand l'occasion se présente. Les femmes sont mères au foyer, lingères ou tiennent un petit commerce ambulant.

Le village compte quelques boutiques et un petit marché; on y trouve ce qui est nécessaire à la vie quotidienne. Le village de Niaga, plus important et mieux achalandé, se trouve à 3 km. C'est là qu'est implanté le poste de santé le plus proche.

Traditionnellement, les enfants fréquentaient l'école coranique (éducation religieuse) plutôt que l'école "française". La population est donc en grande partie illettrée, parlant peu le français. Un mode de vie traditionnel et l'absence d'instruction font que les adultes accèdent peu à des emplois rémunérateurs. Les familles sont démunies et les jeunes peinent à entrer dans la modernité à laquelle ils aspirent. L'école publique et le jardin d'enfants (initiative privée menée par un enseignant) ont donc un rôle primordial à jouer auprès des jeunes générations. 

A propos des activités de loisirs possibles

Le village est situé à 500 mètres du Lac Rose, curiosité naturelle et ancienne arrivée du Paris-Dakar, où l'on peut admirer le travail des cueilleurs de sel et faire des promenades à dos de dromadaires ou en quad.
Pour les excursions d'une journée, on peut citer : la visite de la ville de Dakar, l'île de Gorée (ancien point de départ des esclaves pour les Amériques), le marché artisanal de Soumbedioune, le marché de Rufisque, le monastère de Keur Moussa, le village de Toubab Dialaw, le port de pêche de Kayar et la réserve de Bandia.

Plus éloigné, on peut visiter l'île de Mar Lodj et le Saloum, Touba (haut lieu religieux), Mbour, Joal et Fadiouth avec leur île aux coquillages et leur baobab géant, et Saint Louis (ancienne capitale coloniale).

Toutes ces excursions nécessitent une journée, sauf Saint Louis pour laquelle il faut prévoir au moins 2 jours.
Elles peuvent se faire en bus, en voitures 7 places ou par l'intermédiaire d'un chauffeur-guide. 

A propos du point de rencontre

Le point de rendez-vous se fera à l'aéroport de Dakar où l'un des membres de l'association viendra vous chercher.

Informations supplémentaires sur le projet

Les frais de participation sont de 270€/mois et comprennent l'hébergement, la nourriture, l'adhésion et la participation aux actions de l'association ainsi que les transferts depuis l'aéroport;

Attention: le projet est disponible toute l'année mais il est préférable de ne pas venir les 15 jours qui précèdent la fête de Tabaski, ni pendant le Ramadan.

Le projet est complet jusqu'en Août 2020


Info
send-email Envoyer un mail
lecture-prj Page du projet