Pays

Type de projet

Durée
Date de début:
Date de fin:
Drapeau de Pays-BasPays-Bas: Ferme biodynamique (CES/SVE)
Date: du 2020-02-29 à 2020-10-31
Code de projet: NL-SVI FR-SVI_ESC-Urtica de Vijfsprong-Netherlands
Type de projet: Projet agricole,Projet pour des personnes handicapées,Projet environnemental,Corps européen de solidarité (ces-esc)
Attention,ce projet n'est accessible que dans le cadre du Service Volontaire Européen http://sve.servicevolontaire.org
Descriptions:

Urtica De Vijfsprong est une ferme biodynamique qui, en plus de cultiver des légumes et de produire des produits laitiers, assiste les personnes qui ont besoin d’une aide pour participer au processus de production. .... Info

A propos de l'organisation locale

Urtica De Vijfsprong est une ferme biodynamique qui, en plus de cultiver des légumes et de produire des produits laitiers, assiste les personnes qui ont besoin d’une aide pour participer au processus de production. La ferme travaille selon des méthodes agricoles biodynamiques qui consistent simplement en un équilibre entre les plantes, les animaux, la terre et le cosmos. L’association vise à atteindre des méthodes d’agriculture durables et respectueuses des ressources naturelles qui résulteraient en des produits destinés aux hommes et aux animaux. De plus, le personnel se compose de personnes expertes dans les domaines de la psychosociologie, de la sociothérapie et de l’agriculture qui ont également une expérience dans l’éducation. L’association soutient, non seulement les personnes atteintes de troubles psychiatriques et psychologiques, mais aussi des personnes souffrant d’un handicap physique ou mental.

A propos du travail de volontaire

Les volontaires prennent part aux activités opérationnelles liées aux tâches agricoles : cultiver des fruits, des légumes et des herbes ; produire des produits laitiers ; effectuer des tâches dans le jardin. Les activités se feront en groupe, avec d’autres volontaires et participants atteints de troubles psychologiques et psychiatriques, mais aussi avec le soutien du personnel professionnel. Les volontaires collaborent du lundi au jeudi et effectuent des activités opérationnelles.

A propos du logement sur place

Une maison est disponible pour deux volontaires qui auront leur propre chambre mais se partageront le reste de la maison. Elle se situe à cinq minutes à pied de la ferme, en pleine nature et est entourée par la forêt. Il est à noter que seulement deux volontaires peuvent participer à ce projet. 

Ils recevront un certain montant pour se nourrir, mais il est également possible d’apporter sa propre nourriture.

Un vélo sera disponible mais il est toutefois à noter que la ville la plus proche, Zutphen, se trouve à 45 minutes à vélo de la ferme. En effet, cette dernière se situe dans une zone rurale. 

Exigences

Date limite d’inscription 30/07/2019

Les volontaires motivés et intéressés par l’agriculture biodynamique et la collaboration avec des personnes qui ont besoin d’une assistance supplémentaire sont plus qu’invités à envoyer leur candidature. Bien que les volontaires possédant une expérience dans le travail social sont les bienvenus, il est à noter qu’ils n’effectueront cependant que des activités opérationnelles, collaborer avec les participants qui habitent dans la ferme ou la visitent. Il est également très important que les volontaires acceptent de travailler à l’extérieur même lorsque les conditions météorologiques ne sont pas idéales. 

send-email Envoyer un mail
lecture-prj Page du projet
info vaccins
Drapeau de LettonieLettonie: Volontaire dans les médias et la culture ! (CES/SVE)
Date: du 2020-03-01 à 2020-08-31
Code de projet: LV-IZGAISMO I-IDEA HOUSE
Type de projet: Projet artistique,Projet culturel,Corps européen de solidarité (ces-esc)
Attention,ce projet n'est accessible que dans le cadre du Service Volontaire Européen http://sve.servicevolontaire.org
Descriptions:

L'organisation "IZGAISMO IDEJU" a été fondée en 2016 avec pour objectifs de créer un environnement plus favorable aux jeunes dans les municipalités locales, d'éduquer, de défendre les intérêts des jeunes, d'encourager le développement de .... Info

A propos de l'organisation locale

L'organisation "IZGAISMO IDEJU" a été fondée en 2016 avec pour objectifs de créer un environnement plus favorable aux jeunes dans les municipalités locales, d'éduquer, de défendre les intérêts des jeunes, d'encourager le développement de la personnalité créative, de promouvoir et de créer une coopération internationale et d'encourager le développement de la communauté locale.

A propos du travail de volontaire

Que ferez-vous dans la maison des jeunes ?

Les volontaires pourront organiser des événements et des ateliers pour les groupes de jeunes locaux, aider à organiser des événements plus importants, organiser des tables de conversation, travailler et aider dans un studio de musique, participer à des ateliers de photo et de vidéo. 
Les tâches quotidiennes comprendront les réunions d'équipe, la préparation des ateliers et des événements, les activités de planification, les activités quotidiennes de la maison des jeunes (jeux de société, discussions, cuisine avec les jeunes, etc.) et la promotion de la maison des jeunes dans la communauté locale.

Localisation du projet

Dans une ville appelée Aizpute, située dans l'ouest de la Lettonie à 30 km du bord de mer.

Exigences

- être originaires de pays de l'UE
- avoir entre 18 et 26 ans 
- être intéressé.e par le travail avec les jeunes adultes, les adolescents et les enfants 
- être capable de travailler individuellement et en équipe 
- être capable de prendre des initiatives  
- être créatif et s'intéresser à la musique, à l'éducation non formelle, à la photo et à la vidéo 
- avoir un niveau d'anglais intermédiaire 
- être disposé.e à passer 6 mois en zone rurale 

send-email Envoyer un mail
lecture-prj Page du projet
info vaccins
Drapeau de SuisseSuisse: Nouvel Envol
Date: Projet Permanent
Code de projet: CH-N.EVL-N-EVL_2020
Type de projet: Protection des animaux,Travail manuel
Descriptions:

Notre partenaire local est une station de soins aux oiseaux sauvages.Cette association a été créée en 2015 et a pour but d'accueillir les oiseaux désorientés, trouvés malades, jeunes ou blessés afin de les soigner avant de pouvoir les rel .... Info

A propos de l'organisation locale

Notre partenaire local est une station de soins aux oiseaux sauvages.Cette association a été créée en 2015 et a pour but d'accueillir les oiseaux désorientés, trouvés malades, jeunes ou blessés afin de les soigner avant de pouvoir les relâcher dans leur habitat naturel.

A propos du travail de volontaire

Tu vas pouvoir accueillir, donner les premiers soins, nourrir des oisillons et oiseaux sauvages se trouvant dans l’incapacité de survivre momentanément dans la nature. Il s'agit de tout mettre en oeuvre pour pouvoir leur donner une deuxième chance.
Tu auras l’occasion de participer à la confection de caisses de contention, réparer des volières et autres travaux manuels. Assister aux soins, procéder à diverses analyses microbiologiques et si besoin tenir un stand d’information feront aussi partie de tes tâches.

Autres activités :

- nourrissage martinets (particulier) ; - nourrissage oisillons ou adultes ; - laver les caisses (à changer et désinfecter tous les jours).

Horaires de bénévolat

4j / semaine : planifiés le jeudi pour la semaine suivante

8h à 20h : max.  7h/jour entrecoupés de pauses/roulements

A propos du logement sur place

Nous mettons à disposition 2 caravanes mixtes pour le logement des volontaires. Sur le site d'un camping. 

La WIFI sera disponible au bar du camping.

A propos de l'alimentation

A tes frais : Repas, acheminement
A nos frais : Hébergement, repas de midi les jours de bénévolat.
Les volontaires devront donc acheter la nourriture pour les repas du soir et matin.

Toutefois il arrive que nous proposions un diner pour partager un bon moment, pour échanger et passer une soirée conviviale avec tous ! Ces soirs-là, la nourriture sera végétarienne ou végétalienne en raison de notre engagement pour la cause animale ! 

Un budget de 200 CHF est LARGEMENT suffisant pour 2 semaines. Nous vous invitons a manger végétarien, c’est moins cher, et beaucoup plus éthique.

Localisation du projet

Comment y arriver ?

En voiture : blablacar (covoiturage) ou voiture personnelle (vignette autoroutière obligatoire) Quelques places de parc à disposition

En train : Salvan - La Médettaz (2h30 depuis Genève Aéroport) https://www.sbb.ch/fr/ - Billets dégriffés sur le site internet

En avion : Aéroport de Genève Puis 2h30 de train ou 1h30 de voiture

A propos des activités de loisirs possibles

Pour décompresser, voici un avant-goût de la vie en Valais :

Randonnées Autour de toi, des montagnes, des possibilités infinies de randonnées, marches, bisses, cabanes de montagne. Des prospectus seront mis à ta disposition, et les bénévoles “du coin” se feront un plaisir de te renseigner et te conseiller. En attendant, voici un petit avant-goût de ce que tu pourras découvrir :

Gorges du Dailley – Salvan Cette randonnée se compose de plusieurs passerelles, galeries et escaliers à flan de roche pour vous offrir une vue magnifique sur la vallée du Rhône.

Mais encore... Le lac de Salanfe, le lac d’Emosson, les gorges du Triège, la cascade Pissevache et de nombreux autres endroits magiques et un peu plus secrets.

En cas de pluie Fondation Pierre Gianadda - Martigny Site d’exposition d’art, la fondation regroupe un musée de l’automobile, un parc de sculptures et un musée gallo-romain.

Mais encore... Train Mont-Blanc Express, Barryland – Musée du chien SaintBernard, le musée des Sciences de la Terre, les mines de sel de Bex, le lac souterrain de Saint-Léonard, visite du rucher de l’Alpanie, forts militaires de Cindey, du Scex et Dailly ou grotte aux fées à St-Maurice, Château de la Batiaz

Le plein d’adrénaline Tu trouveras aussi plusieurs activités permettant de te faire vivre des émotions fortes : • VerticAlp d’Emosson: Funiculaire le plus raide du monde et train panoramique face au Mont-Blanc • No Limits Canyon : Canyoning accessible à tous en suivant la Tinda, la Salanfe ou le Triège. • Descente en trottinette: Pars de la Creusaz et dévale les pistes sur 9.5km jusqu’aux Marécottes.

Festivals Festival des 5 continents - Martigny - 18 au 20 juin 2020 Découvrir gratuitement les Musiques et Cultures du monde

Art de Rue - Sion - 5 et 6 juin 2020 Artistes dans les rues de la vieille ville de Sion (gratuit)

Exigences

Pour faire partie de cette aventure, pas besoin de formation spécifique. L’envie, la passion, le respect de la vie, la sensibilité, la patience et l’écoute sont nos valeurs. Si elles te parlent aussi, tu es des nôtres ! Nous regarderons tes motivations avec attention.

A propos du point de rencontre

Vous devrez vous rendre sur le site des Combasses par vos propres moyens !

Informations supplémentaires sur le projet

Pas de frais de participation, mais certains repas sont à votre charge.  Attention il faut rester au minimum un mois sur ce projet !

Réouverture dès fin mars. 

send-email Envoyer un mail
lecture-prj Page du projet
info vaccins
Drapeau de Pays-BasPays-Bas: Organic Farming in the Netherlands CES/SVE
Date: du 2020-03-01 à 2021-03-01
Code de projet: NL-AMISTAD-Organic Farming in the Netherlands
Type de projet: Corps européen de solidarité (ces-esc)
Attention,ce projet n'est accessible que dans le cadre du Service Volontaire Européen http://sve.servicevolontaire.org
Descriptions:


.... Info

A propos de l'organisation locale


A propos du travail de volontaire

This project aims to raise awareness of what life is like on an organic dairy farm, and to share knowledge on important sustainable organic farming practices, and homemade farming products, with ESC volunteers and members of the wider community.
During this project, activities include both standard farm related work as well as cultural activities. Farm work involves, among other things, helping with the milking of cows, taking care of cattle, maintenance of farmland, and creating organic food products like cheese or yoghurt; while cultural activities involve selling locally produced organic food products in the shop onsite, promoting the shop and its products, and creating awareness about the increasing importance of organic farm products. A further cultural activity includes the maintenance of an educational walking route that was established on the farm a couple of years ago. Apart from these activities, the volunteers are also welcomed to act on their own ideas about how the shop, educational walking route, or the farm's appearance, could be improved.
Farmer Koos and his family have many successful years of working with ESC volunteers, and are passionate about giving foreign youth the opportunity to experience Dutch culture in an intimate and educational way. This project is for two volunteers, and they will share accommodation on the
property. For further information about the host organization (and photos), we encourage you to visit their website: https://beekhoeve.eu/



A propos des activités de loisirs possibles

These are your tasks:
• Working with animals: the milking of cows, taking care of cattle
• Maintenance of the natural landscape and farmland
• Help with creating organic farm products like cheese, butter, yoghurt
• Selling locally produced organic food products in the shop onsite
• Promoting the shop and its products & raising awareness of the importance of organic food
products
• Maintaining and developing the farm's educational walking route
• Giving a hand where needed

Exigences

Profile of ESC volunteer, this is what we ask of you:
• You enjoy the rural countryside lifestyle, working with animals and nature
• You are interested in nature and sustainability
• You don't mind rolling up your sleeves and doing physical work
• You take initiative and are able to work independently
• You have good communication skills, and are confident about communicating with adults
• Because of the farm’s rural location, we also prefer to select participants that are independently
minded and able to entertain themselves in their spare time

send-email Envoyer un mail
lecture-prj Page du projet
info vaccins
Drapeau de ColombieColombie: Ensemble pour le centre ethno-éducatif de La Guajira et la culture wayuu
Date: Projet Permanent
Code de projet: CO-ADELARTE-CO-ECEEGCW-20
Type de projet: Projet artistique,Projet de construction,Animation pour les enfants
Frais de participation au projet: 250 EUR
Descriptions:

L'association sans but lucratif, Adelarte, permet à des acteurs venus d'horizons divers de s'engager en tant que volontaire ou bénévole mais aussi en effectuant des achats solidaires. Ils s'impliquent ainsi dans de .... Info

A propos de l'organisation locale

L'association sans but lucratif, Adelarte, permet à des acteurs venus d'horizons divers de s'engager en tant que volontaire ou bénévole mais aussi en effectuant des achats solidaires. Ils s'impliquent ainsi dans des projets de solidarité internationale et de développement durable par le biais de l'art en tant que vecteur principal. 

A travers leur projet, les volontaires accompagnent les communautés vulnérables et font partie d'équipes multidisciplinaires composées de volontaires internationaux. Ensemble, ils peuvent contribuer au développement du projet, que ce soit au niveau de la solidarité internationale, le développement durable ou l'éducation populaire. 

A propos du travail de volontaire

Les volontaires participeront aux tâches suivantes : 

  • la bio construction d'une salle polyvalente ;
  • de la permaculture ;
  • de l'animation de cours de théâtre ;
  • des campagnes de sensibilisation à l'environnement au travers de l'art;
  • de l'accompagnement de professeurs ;
  • préparation d'activités artistiques et pédagogiques ;
  • construction de toilettes sèches. 

A propos du logement sur place

Les volontaires logeront dans des familles d'accueil à proximité du site.

Les familles vivent dans des maisons en terre, cuisinent au feu de bois et n'ont pas d'accès direct à l'eau.

Les volontaires pourront, éventuellement, dormir dans un hamac chinchorro traditionnel. 

A propos de l'alimentation

Horaire des volontaires : 

  • petit-déjeuner avec les familles ,
  • déjeuner à 12h dans leur famille d’accueil respective ;
  • repas du soir entre volontaires dans la cuisine du centre. 

Les aliments sont achetés en début de semaine et les repas sont préparés par les volontaires et les familles selon les arrangements. Les repas sont principalement végétariens bien que les familles d'accueil offrent parfois du poisson ou de la chèvre. 

Les volontaires doivent se nourrir à leurs frais pendant les week-ends. 


Localisation du projet

Le projet se situe dans la péninsule de Guajira, sèche, aride et semi-désertique, elle se situe à l’extrême nord du continent. Elle est bordée par la mer des Caraïbes et se trouve entre la Colombie et le Venezuela. 

La Guajira fait partie des départements les plus pauvres de Colombie et la végétation pauvre et disparate constitue un réel problème. En effet, les alizés marins balaient continuellement ce grand morceau de terre presque uniquement recouvert de sable. De plus, le phénomène El Niño accentue la période de sécheresse (de janvier à septembre), ce qui rend les cultures d'autant plus difficile.

Ce désert inhospitalier a été le refuge d’une partie du peuple amérindien, les Wayuu, qui représente actuellement 38% de la population du département. Ils représentent l'un des seuls groupes indigènes à avoir résisté à la conquête européenne et ont ainsi pu préserver leur langue, le Wayuunaiki, ainsi que de nombreuses coutumes, notamment l’art du tissage. Leur culture se transmet oralement au travers de contes, de jeux, de danses et de cérémonies.

A 10 km de la ville de Riohacha, préfecture de La Guajira, se trouve la communauté de Muurai. Une communauté wayuu qui regroupe 200 âmes réparties en une vingtaine de famille, et qui abrite un centre ethno-éducatif accueillant 400 élèves. 

A propos des activités de loisirs possibles

Au nord de La Guajira se trouve Punta Gallinas, El Cabo de la Vela et les mines de sel de Manaure. Il faut compter deux jours pour visiter ces endroits avec un opérateur. 


Au sud, à moins de 2h de route de la communauté se trouve le parc Tayrona, Palomino, le parc des flamants rose de Camarones et plus loin Santa Marta et toutes ses attractions.

ExigencesUne connaissance de l'espagnol, au moins au niveau débutant, peut être demandée. 

A propos du point de rencontre

Les volontaires devront se charger de tous les frais de déplacement pour atteindre la communauté. Ils peuvent notamment prendre le bus depuis Bogota, Cartagena, Barranquilla, Santa Marta et Valledupar. Ils peuvent ensuite prendre un taxi ou une moto-taxi. 

L'association se trouve à Riohacha au Mercado Viejo à 7h30 tous les lundis des semaines d’arrivées. Elle se charge donc de conduire les volontaires jusqu'à la communauté de Muurai. 

Il est conseillé d’arriver à Riohacha le dimanche afin de s’acclimater, régler les détails administratifs et passer une bonne nuit de sommeil dans un hotel partenaire dans lequel les volontaires pourront laisser leurs affaires. Les prix varient selon les préférences ; un hamac à l'extérieur ou à l'intérieur, un lit en dortoir ou une chambre privée coûte entre 10000 et 70000 COP.

Les volontaires devront payer leur adhésion de 10 euros ainsi qu'une partie ou l'entièreté des frais de participation du projet (selon sa durée). Le paiement se fera en monnaie locale colombienne (COP) au taux de change du 01/03/2020 date du commencement du projet. 

Les frais de 250€  sont divisibles pour des séjours de plus courte durée.

Informations supplémentaires sur le projet

Journée type :

  • petit-déjeuner avec les familles puis rendez-vous avec l'équipe de volontaire à 7h45 ;
  • la matinée est consacrée à des activités artistiques ou éducatives avec les élèves du collège ;
  • à 12h, les volontaires déjeunent dans leur famille d’accueil respective et profitent d’un temps de repos jusqu’à 15h ;
  • les après-midis sont consacrées à la construction et à la préparation des activités.
  • fin des activités à 17h45, tout le monde passe à la douche (seau d’eau) puis s’en va cuisiner le repas du soir, moment d'échange et debrief important.
  • chacun rejoint sa famille d’accueil pour un dernier échange avec les familles au coin du feu ou pour profiter du spectacle magnifique qu’offre le ciel étoilé de Muurai. 
  • lundi matin : courses au marché, répartition des paniers pour les familles ;
  • vendredi après-midi : debriefing de la semaine, préparation de la semaine suivante et liste des courses ;
  • fin de semaine libre : possibilité d'organiser des excursions entre volontaires, de rester dans la communauté ou de partir en solitaire. 


send-email Envoyer un mail
lecture-prj Page du projet
info vaccins
Drapeau de IslandeIslande: PHOTOGRAPHY, ENVIRONMENT
Date: du 2020-03-02 à 2020-03-11
Code de projet: IS-SEEDS-SEEDS 010
Type de projet: Projet artistique,Projet culturel,Projet environnemental
SEEDS_Organisation_FR.pdf ;
Descriptions:

.... Info

A propos du travail de volontaire

À travers à ce projet, les volontaires pourront non seulement partager leur amour pour la photographie, mais aussi en apprendre plus sur les problèmes environnementaux à l’échelle locale et internationale. Ils doivent être passionnés de photographie et avoir la volonté d’apprendre ou de développer des compétences photographiques, mais aussi être intéressés par des sujets tels que : le réchauffement climatique, la gestion des déchets, la protection des animaux, les solutions durables et encore d’autres points environnementaux. Si toutes ces caractéristiques correspondent aux centres d’intérêt des volontaires, alors ils sont faits pour ce projet !

Ils développeront, par ailleurs, leurs compétences artistiques et leurs techniques photographiques et participeront également à des ateliers, discussions et visites organisées par les coordinateurs SEEDS afin de se concentrer, entre autre, sur les thèmes de l’environnement et la durabilité. L’un des objectifs de l’association consiste à façonner des consommateurs et voyageurs plus conscients de la situation environnementale. De plus, les volontaires auront notamment le temps de mettre en pratique la théorie apprise et d’explorer la ville. Ainsi, à la fin du projet, les meilleures photographies seront sélectionnées pour faire partie d’une exposition informelle qui sera tenue dans une galerie publique locale.

Les volontaires doivent, si possible, apporter leurs propres caméras digitales, objectifs et ordinateurs et être prêts à parcourir les rues de la ville pour participer à diverses activités et visites. Ils auront éventuellement l’occasion de visiter d’autres projets locaux qui consacrent leurs activités à l’environnement et la préservation. Celles-ci peuvent consister en des activités pratiques de volontariat ou des visites guidées telles que : des actions de nettoyage de l’environnement et des côtes, une visite dans un centre de recyclage et d’une centrale géothermale ; visite d’un musée, d’une exposition ou encore participer à un diner communautaire dans une organisation non gouvernementale locale. Cependant, la faisabilité de ces activités dépend de la disponibilité des partenaires et des conditions météorologiques. Il faut noter qu’il s’agit d’un projet d’apprentissage et de partage et non d’un chantier standard. Tous les volontaires doivent donc mettre à contribution leurs propres connaissances et expériences. Ils devraient également profiter de cette occasion pour partager des anecdotes sur leur propre pays et culture comme la nourriture, musique, jeux ou films avec le reste du groupe composé de volontaires venus du monde entier.

Le programme SEEDS combine apprentissage, partage, familiarisation avec l’Islande et sa culture, amusement, exploration de la capitale et de certaines attractions naturelles du Cercle d’or ou d’autres visites qui font partie du chantier. Pour ce projet, SEEDS organisera une soirée photographie et un atelier de « chasse aux Aurores » (lumières nordiques) dans la campagne, à proximité de Reykjavík. Cette activité se déroulera en soirée et se prolongera potentiellement dans la nuit. Toutefois, il n’est pas garanti que les volontaires observeront les aurores boréales, car les activités solaires sont irrégulières et leur observation dépend des conditions météorologiques. Dans tous les cas, un atelier de photographie nocturne sera organisé. 

A propos du logement sur place

Les volontaires SEEDS logeront dans une maison assez simple à Reykjavík qui comprend des douches, une cuisine et une machine à laver. Le respect des autres est de mise. Les volontaires se partageront les chambres à coucher et dormiront dans un sac de couchage qu’ils devront apporter eux-mêmes. L’association recevra des stocks de nourriture et le groupe se chargera de la cuisine et du nettoyage. Il ne faut pas oublier d’apporter des plats, boissons, musiques, jeux et recettes traditionnels ou typiques du pays d’origine des volontaires pour les partager lors de la soirée internationale.

Localisation du projet

Reykjavík est une ville dynamique et moderne qui vit en harmonie avec une nature à couper le souffle et qui utilise des sources d’énergie renouvelable. La capitale la plus au nord du monde fait le pont sur l’Atlantique et entre l’Europe et l’Amérique du Nord. Reykjavík s’étend sur une péninsule avec une vue panoramique sur les montagnes et l’Atlantique, et ce, de pratiquement tous les côtés. La ville est internationale et possède une scène culturelle cosmopolite et vivante entourée d’une nature extraordinaire.

Informations supplémentaires sur le projet

Les frais de participation s’élèvent à 380 euros qui peuvent soit, être transférés en avance via un virement bancaire, soit avancés à l’arrivée des volontaires. Les frais comprennent le transport du point de rencontre au chantier, l'excursion du Cercle d'or et la visite d'une centrale géothermale ainsi que les ateliers de photographie nocturne et de « chasse aux aurores ».


.

send-email Envoyer un mail
lecture-prj Page du projet
info vaccins
Drapeau de ThaïlandeThaïlande: VSA Clay House
Date: du 2020-03-09 à 2020-03-20
Code de projet: TH-VSA-VSA2003
Type de projet: Projet agricole,Projet educatif,Projet environnemental,Projet groupes (min 5 personnes),Projet de renovation,Projet de construction
Frais de participation au projet: 9500 THB
VSA Organisation.pdf ;
Descriptions:

Poo Can Ban Leng Clay is green home stay/resort where the local host is the Art freelance teacher. They teach Art fr the students in the school and community for free and help them to learning art in various form, painting,
music, clay house a .... Info

A propos de l'organisation locale

Poo Can Ban Leng Clay is green home stay/resort where the local host is the Art freelance teacher. They teach Art fr the students in the school and community for free and help them to learning art in various form, painting,
music, clay house as well as support them using art for their accupation.

There is music festival which has been organized every year in the clay house hone stay and resort. The center open for everyone who keen to learn and homeless to would like to start the new life by learning new skills be enprepreneur.

A propos du travail de volontaire

Build the clay house – will learn and help the local host to prepare the clay building and repairing the house.

Teaching the art as an assistant – The will be an assistant to teach the art in the schools and community. Also create recreation activity such as game, song, intercutural exchange together with art club.

Farming work – growing and eating what we grow. The idea of green home stay to have clean and safe food.

A propos du logement sur place

Participant will stay in the clay house and tent. Share one big room together, separate male and female. Basic and simple. Mattress, pillow, blanket and fan are provided.
Participant will take turn cooking Thai ingredients with Thai coordinator.

A propos des activités de loisirs possibles

Pong Krating reservoir, Khao Krajom (Krajom Mountain), water fall and hot spring

A propos du point de rencontre

Suan Phung Bus Station from Suvarnnabhumi airport or Don Mueang Airport, Bangkok 3 hours.

send-email Envoyer un mail
lecture-prj Page du projet
info vaccins
Drapeau de ThaïlandeThaïlande: Peace Village-Coconut Camp
Date: du 2020-03-09 à 2020-03-21
Code de projet: TH-VSA-VSA2003
Type de projet: Projet agricole,Projet culturel,Projet educatif,Projet environnemental,Projet groupes (min 5 personnes),Projet de renovation
Frais de participation au projet: 9500 THB
VSA Organisation.pdf ;
Descriptions:

Notre association partenaire a été créée en 2011. Tout le monde peut s’y rendre pour apprendre, l’objectif étant d’apprendre par soi-même, sur le terrain, et d’encourager le vivre ensemble au sein de .... Info

A propos de l'organisation locale

Notre association partenaire a été créée en 2011. Tout le monde peut s’y rendre pour apprendre, l’objectif étant d’apprendre par soi-même, sur le terrain, et d’encourager le vivre ensemble au sein de la communauté internationale. Il est possible d’étudier tous les pays, nationalités et cultures grâce aux cours à l’école, cependant ce n’est qu’en situation réelle que l’on peut constater les différences entre les populations, voire entre les habitants d’une même ville.

Le projet se déroule dans la province de Songkhla, une zone rurale dans le Sud de la Thaïlande, dans un petit village appelé Ban Ton San (Ban signifie village en thaïlandais). L’activité principale tourne autour des plantations d’hévéas et la majorité des habitants du village sont bouddhistes. Les mots d’ordre pour la vie au village sont vivre tranquillement, avoir un comportement respectueux de l’environnement, savoir vivre en communauté avec des personnes issues d’autres cultures, apprendre en participant, aimer la diversité culturelle. 

A propos du travail de volontaire

La première semaine, les volontaires passeront leur temps ensemble à apporter leur aide à la communauté. 

Animation en anglais :

- Aucune expérience n’est nécessaire pour animer les activités, cependant la créativité est essentielle. Au travers des activités créatives, les habitants du village et des alentours auront l’occasion de communiquer dans d’autres langues et découvrir de nouvelles cultures et croyances. 

Construction du centre :

- L’association locale dispose maintenant d’un centre en construction où le volontaire pourra donner un coup de main lorsqu’il aura du temps libre, en dehors des activités principales. Il faut nettoyer les logements et les pièces d’accueil, ainsi que continuer les projets de construction et de peinture que les volontaires précédents avaient entamés. Des membres du village participeront et apprendront au volontaire les techniques de construction thaïes. C’est le meilleur moyen pour apprendre ces techniques.


Relation avec les habitants du village :

- Pendant le temps libre, il est important d’interagir avec le reste du village en rendant visite, en discutant et en participant à des activités. En partageant des moments avec les habitants, le volontaire pourra enrichir son expérience en Thaïlande.


Ferme bio :

- Le volontaire apprendra comment les habitants cultivent leurs légumes sans produits chimiques. 

A propos du logement sur place

Le volontaire sera logé dans une famille d’accueil et sera accompagné de l’association locale. L'infrastructure est simple et se trouve en plein cœur de la nature. Les matelas, oreillers et ventilateurs sont fournis. La salle de bain et les toilettes sont thaïes. La nourriture et les boissons (sauf l'eau) ne sont pas admises dans les lieux de couchage pour éviter d'attirer les animaux et insectes. Les volontaires cuisineront à tour de rôle avec les volontaires locaux. Ils sont priés de maintenir les lieux propres et rangés.

Localisation du projet

Songkhla, la capitale de la province se trouve à 950 kilomètres au sud de Bangkok.

Songkhla était autrefois connue sous le nom de Singhala (un lion) par les marchands indiens, perses et arabes car deux petites îles au large, l'île du Chat et l'île du Rat, revêtaient un aspect léonin vues de la mer.

Ancienne forteresse médiévale de pirates, Songkhla est une ville historique tranquille dotée d'une communauté de pêcheurs impressionnante au bord de la jolie Plage de Samila et du Lac du Grand Songkhla, la plus grande étendue d'eau à l'intérieur des terres en Thaïlande.

A propos des activités de loisirs possibles

La province de Songkhla est remplie de superbes curiosités touristiques. L’association locale recommande le parc municipal Hat Yai, la plage Samila, et le centre historique de Songkhla.

Le parc municipal Hat Yai :
- C’est le plus grand parc public de la ville de Hat Yai et les habitants s’y rendent pour se détendre. On observe aussi une énorme statue de bouddha au sommet de la colline Ko Hong, située dans les alentours du parc. Il est possible de prendre un taxi jusqu’à la colline d’où il est possible de profiter d’une vue splendide sur la ville.

La plage Samila :
- C’est la plage principale de la province de Songkhla. De nombreuses histoires existent à propos de la plage et des îles qui l’entourent.

Le centre historique de Songkhla :
- Beaucoup d’histoires existent aussi à propos des origines de la ville et il est intéressant d’y goûter la nourriture locale et de prendre des photos des superbes murs et bâtiments.

Exigences

- Vêtements pour les activités : les hauts doivent couvrir les épaules, pantalon pour hommes et jupe pour les femmes (qui couvrent vos genoux. Attention, pas de t-shirt, de jeans ou de shorts durant les animations linguistiques. 
- Vêtements adaptés aux activités de ferme. 
- Chaussures de ville ou en toile, pas de pantoufles pendant les animations. Les sandales avec chaussettes peuvent faire l’affaire. 
- Médicaments à prévoir si nécessaire 
- Anti-moustique 
- Les volontaires peuvent apporter leurs chansons traditionnelles, costumes, spécialités culinaires et boissons pour la nuit interculturelle (cuisine et présentation) 
- Matériel ou sources (brochures, cartes, souvenirs, photos, drapeaux ou artisanat à présenter sur votre pays et culture). 
- Lunettes de soleil et crème solaire 
- Papier hygiénique (possibilité d’en acheter au magasin du village) 
- Tout matériel intéressant comme des CD, des idées de jeux/activités pour les étudiants. 
- Imperméable ou parapluie (pendant la saison des pluies) 
- Motivation, bonne humeur et communication 

A propos du point de rencontre

Se rendre sur le projet est facile :

Par le Bus

Des bus climatisés et non climatisés quittent le Terminal Sud des Bus de Bangkok à destination de Hat Yai tous les jours.

Par le Train

Plusieurs trains quittent la Gare de Hualamphong de Bangkok tous les jours à destination de Hat Yai. Certains poursuivent leur route vers la Malaisie à destination de Singapour.

Par Avion

La Thai Airways propose des vols quotidiens de 75 minutes reliant Bangkok à Hat Yai.

Informations supplémentaires sur le projet

Les volontaires sont respectueux des autres cultures, ouverts d'esprit, aiment apprendre et partager.

Drapeau de ThaïlandeThaïlande: TA YANG
Date: Projet Permanent
Code de projet: TH-DALAA-1401MTV
Type de projet: Projet educatif,Projet social
Frais de participation au projet: 16500 EUR
Descriptions:

DaLaa est une organisation non gouvernementale située dans la province de Songkhla, dans la Thaïlande du Sud. Fondée en 2004, notre association est constituée de volontaires, de membres et d'organisateurs dont l'objectif est de participer à u .... Info

A propos de l'organisation locale

DaLaa est une organisation non gouvernementale située dans la province de Songkhla, dans la Thaïlande du Sud. Fondée en 2004, notre association est constituée de volontaires, de membres et d'organisateurs dont l'objectif est de participer à un développement social sur du long-terme. Nos actions se situent dans les activités permettant de créer des occasions pour les volontaires et les habitants locaux de vivre ensemble.

Les trois mots d'ordre sont :

Soutien - L'humain, les projets et les activités
Amitié – Bâtir la compréhension, le partage, le travail d'équipe, et établir des liens solides entre volontaire et habitant local
Préservation – Culture et nature 


Des habitants du village de Tha Yang ont décidé de créer en 2014 en partenariat avec DaLaa un espace d'apprentissage où les enfants du village peuvent se rassembler et faire régulièrement des activités avec des volontaires internationaux.

L'organisation d'accueil cherche donc des volontaires pour animer des activités pour les enfants qui sont en vacances scolaires durant les mois de mars et avril.


A propos du travail de volontaire

Les missions du volontaire:

- Proposer et organiser des activités pour les enfants à l'espace d'apprentissage. Les enfants sont en général âgés de 6 à 13 ans.

 Les activités seront préparées par les volontaires en collaboration avec l'équipe d'accueil, en l’occurrence 3-4h par jour avec 1 ou 2 jours de repos;

- Joindre la communauté locale dans leurs occupations habituelles telles que la pêche, jardinage, fabrication d'objet à partir de feuilles de palme (une spécialité du village).

- S'occuper de la mangrove (un écosystème de marais maritime incluant un groupement de végétaux spécifiques principalement ligneux, ne se développant que dans la zone de balancement des marées, appelée estran, des côtes basses des régions tropicales). L'hôte tient à cœur la préservation de la mangrove.

- Partager la vie quotidienne de la communauté locale. 

Les volontaires devront s'attendre à voir peu de gens sachant parler l'anglais ainsi qu'à 'une organisation du travail assez flexible. Ils devront aussi savoir supporter de lourdes journées de travail .

A propos du logement sur place

Les volontaires vivront dans une chambre à partager avec un autre volontaire. Une simple natte, un coussin et un moustiquaire seront mis à leur disposition mais ils devront prendre leur propre sac de couchage (optionnel: plus de matériel de literie pour ceux qui sont moins habitués à dormir sur le sol dur.

La salle de bain/toilettes communs sont de style thaïlandais typique. 

Les volontaires feront partie de la famille qui prendront en charge la nourriture, la sécurité et les déplacements. Les volontaires devront cependant participer au nettoyage et à la préparation des repas.

A propos de l'alimentation

La population locale mange principalement du riz  (ou des nouilles) aux trois repas de la journée, avec des accompagnements tels que du curry, des omelettes, des légumes locaux ainsi que beaucoup de fruits de mer. Étant donné que Tha Yang est un village musulman, la viande de porc et l'alcool y sont interdits.

Localisation du projet

Tha Yang est un petit village costal musulman de pêcheurs musulmans situé près de la mer d'Andaman, dans la province de Satun en Thaïlande du sud.

Drapeau de ThaïlandeThaïlande: KOK RIANG WC
Date: du 2020-03-20 à 2020-04-02
Code de projet: TH-DALAA-DaLaa 6304
Type de projet: Animation pour les enfants
Frais de participation au projet: 8000 EUR
Descriptions:

During those 2 weeks, we want to organize 3 children camps at DaLaa Voluntary Service Community in Kok Riang village. Each camp would take 3 days and involved different Thai children from 7 to 13 years old. We will keep 1 or 2 days in between to rel .... Info

A propos de l'organisation localeDuring those 2 weeks, we want to organize 3 children camps at DaLaa Voluntary Service Community in Kok Riang village. Each camp would take 3 days and involved different Thai children from 7 to 13 years old. We will keep 1 or 2 days in between to relax, evaluate and prepare the next one. The activities and camp daily life organized by volunteers should be strongly linked with our community values, authenticity, responsibility and inclusion, and allow children to be in a harmonious and safe environment. The English language is poorly understood by the children so well have to find possibilities to go over this challenge with the help of our coordinator and Thai volunteers.HISTORY and REASONS OF THE PROJECTDaLaa Voluntary Service Community (VSC) is the first door for outsiders to get to know DaLaa organization. The main mission of DaLaa is to coordinate the hosting of volunteers in active communities working for social growth and environmental preservation, mainly in South Thailand, but our drive is also in the action. Through VSC, we involved local volunteers and children in activities that can bring them to our vision: thriving through authenticity, responsibility and inclusion.

A propos du travail de volontaireIn this workcamp we will combine 3 camps with the 3 groups of children described above. Each camp would last for 3 days. We expect groups of 20-30 children maximum mainly aged from 7 to 13 years old. The children will be sleeping with us and so taking care of daily life which is as important as other activities. Well have few DaLaa coordinators, Thai and foreign volunteers. We expect all of us to be fully active and responsible for the children and planning of activities. Each one will have the leadership at some point.We will organize some online ideas of preparation before the workcamp start to get an idea of each volunteer skills and proposition. Any idea is welcome from art, sport, games, English language (basic), theatre, cooking, gardening, recyclingbut keep in mind the language barrier, the learning process and the security.

A propos du logement sur placeVolunteers will sleep in tents and small huts. There will be simple mats, pillow and mosquito net. You will need to bring your sleeping bag (and a small mattress if you need). There are basic toilets, showers and a kitchen. We will take time to cook.

Localisation du projetSee the infosheet

Drapeau de IslandeIslande: PHOTOGRAPHY & SUSTAINABILITY - DESIGN FESTIVAL
Date: du 2020-03-25 à 2020-04-03
Code de projet: IS-SEEDS-SEEDS 012
Type de projet: Projet artistique,Projet culturel,Projet environnemental
SEEDS_Organisation_FR.pdf ;
Descriptions:

.... Info

A propos du travail de volontaire

À travers à ce projet, les volontaires pourront non seulement partager leur amour pour la photographie, mais aussi en apprendre plus sur les problèmes environnementaux à l’échelle locale et internationale. Ils doivent être passionnés de photographie et avoir la volonté d’apprendre ou de développer des compétences photographiques, mais aussi être intéressés par des sujets tels que : le réchauffement climatique, la gestion des déchets, la protection des animaux, les solutions durables et encore d’autres points environnementaux. Si toutes ces caractéristiques correspondent aux centres d’intérêt des volontaires, alors ils sont faits pour ce projet !

Ils développeront, par ailleurs, leurs compétences artistiques et leurs techniques photographiques et participeront également à des ateliers, discussions et visites organisées par les coordinateurs SEEDS afin de se concentrer, entre autre, sur les thèmes de l’environnement et la durabilité. L’un des objectifs de l’association consiste à façonner des consommateurs et voyageurs plus conscients de la situation environnementale. De plus, les volontaires auront notamment le temps de mettre en pratique la théorie apprise et d’explorer la ville. Ainsi, à la fin du projet, les meilleures photographies seront sélectionnées pour faire partie d’une exposition informelle qui sera tenue dans une galerie publique locale.

Les volontaires doivent, si possible, apporter leurs propres caméras digitales, objectifs et ordinateurs et être prêts à parcourir les rues de la ville pour participer à diverses activités et visites. Ils auront éventuellement l’occasion de visiter d’autres projets locaux qui consacrent leurs activités à l’environnement et la préservation. Celles-ci peuvent consister en des activités pratiques de volontariat ou des visites guidées telles que : des actions de nettoyage de l’environnement et des côtes, une visite dans un centre de recyclage et d’une centrale géothermale ; visite d’un musée, d’une exposition ou encore participer à un diner communautaire dans une organisation non gouvernementale locale. Cependant, la faisabilité de ces activités dépend de la disponibilité des partenaires et des conditions météorologiques. Il faut noter qu’il s’agit d’un projet d’apprentissage et de partage et non d’un chantier standard. Tous les volontaires doivent donc mettre à contribution leurs propres connaissances et expériences. Ils devraient également profiter de cette occasion pour partager des anecdotes sur leur propre pays et culture comme la nourriture, musique, jeux ou films avec le reste du groupe composé de volontaires venus du monde entier.

Le programme SEEDS combine apprentissage, partage, familiarisation avec l’Islande et sa culture, amusement, exploration de la capitale et de certaines attractions naturelles du Cercle d’or ou d’autres visites qui font partie du chantier. Pour ce projet, SEEDS organisera une soirée photographie et un atelier de « chasse aux Aurores » (lumières nordiques) dans la campagne, à proximité de Reykjavík. Cette activité se déroulera en soirée et se prolongera potentiellement dans la nuit. Toutefois, il n’est pas garanti que les volontaires observeront les aurores boréales, car les activités solaires sont irrégulières et leur observation dépend des conditions météorologiques. Dans tous les cas, un atelier de photographie nocturne sera organisé. 


A propos du logement sur place

Les volontaires SEEDS logeront dans une maison assez simple à Reykjavík qui comprend des douches, une cuisine et une machine à laver. Le respect des autres est de mise. Les volontaires se partageront les chambres à coucher et dormiront dans un sac de couchage qu’ils devront apporter eux-mêmes. L’association recevra des stocks de nourriture et le groupe se chargera de la cuisine et du nettoyage. Il ne faut pas oublier d’apporter des plats, boissons, musiques, jeux et recettes traditionnels ou typiques du pays d’origine des volontaires pour les partager lors de la soirée internationale.

Localisation du projet

Reykjavík est une ville dynamique et moderne qui vit en harmonie avec une nature à couper le souffle et qui utilise des sources d’énergie renouvelable. La capitale la plus au nord du monde fait le pont sur l’Atlantique et entre l’Europe et l’Amérique du Nord. Reykjavík s’étend sur une péninsule avec une vue panoramique sur les montagnes et l’Atlantique, et ce, de pratiquement tous les côtés. La ville est internationale et possède une scène culturelle cosmopolite et vivante entourée d’une nature extraordinaire.

Informations supplémentaires sur le projet

Les frais de participation s’élèvent à 380 euros qui peuvent soit, être transférés en avance via un virement bancaire, soit avancés à l’arrivée des volontaires. Les frais comprennent le transport du point de rencontre au chantier, l'excursion du Cercle d'or et la visite d'une centrale géothermale ainsi que les ateliers de photographie nocturne et de « chasse aux aurores ».


.

Drapeau de BelgiqueBelgique: L'académie citoyenne
Date: Projet Permanent
Code de projet: BE-SVI-B-SC_BAOJ_2020
Type de projet: Projet culturel,Projet educatif,Service civique,Service civique
Descriptions:

Parce qu’être citoyen, ce n’est pas seulement aller voter ; parce que grandir, ce n’est pas seulement apprendre à ranger sa chambre ; parce qu’aller à l’école, c’est avant tout un droit qui ouvre s .... Info

A propos de l'organisation locale

Parce qu’être citoyen, ce n’est pas seulement aller voter ; parce que grandir, ce n’est pas seulement apprendre à ranger sa chambre ; parce qu’aller à l’école, c’est avant tout un droit qui ouvre sur des libertés ; parce qu’un monde libre, créatif et solidaire, ça se construit tous les jours, nous avons créé une Académie Citoyenne qui développe des Programme d'animations et de formations à la coopération et à la citoyenneté par, pour et avec les jeunes.
Nous n’avons pas de réponses toutes faites ni de savoir absolu à offrir ! Nous avons choisi de privilégier la transmission de clés pour comprendre, l’ouverture à des pistes pour réfléchir ou pour débattre, l’accès à un espace d’expression, le développement du vivre-ensemble dans l’objectif d’une humanité positive et d’une société bienveillante. 
Grâce au travail de notre Cellule de Recherche & Développement, grâce aux activités sur le terrain de nos équipes d’animateurs-formateurs professionnels et volontaires et grâce au feed-back de notre Conseil de Participation des Jeunes, nos programmes d’activités sont sans cesse renouvelés et actualisés. Ils mettent en pratique les pédagogies coopératives du jeu et de la construction de valeurs citoyennes et rencontrent les principaux objectifs de l’éducation à la citoyenneté, à savoir la connaissance de soi, la coopération sociale et la participation civile. 

A propos du travail de volontaire

  • Le volontaire sera intégré dans notre Cellule de Recherche & Développement pour soutenir :
    • Le développement de notre pédagogie en 12 valeurs : la coopération, la liberté, la responsabilité, le respect, la bienveillance, la joie, la confiance, le travail, la justice, le dialogue, l’empathie et le bonheur ;
    • L’élaboration et la mise en œuvre d’ateliers philo-citoyens à destination de l’adolescence, dans des thématiques de société telles que : l’accueil des migrant·e·s, l’égalité hommes/femmes, la liberté d’expression, la gestion des émotions, les préjugés, les Droits de l’Enfant, l’éducation aux médias, etc.
    • Le développement d’un programme d’accompagnement de jeunes décrocheurs ;
    • L’accompagnement d’un Conseil de Participation des Jeunes dans ses projets, interventions et réalisations ;
    • Le programme de recherche mené par notre association en matière de citoyenneté jeunesse ;
    • Par l’accompagnement de notre équipe d’animation sur le terrain habituel de ses activités : ateliers ludiques coopératifs en écoles primaires et secondaires, stages extrascolaires, ludothèque coopérative ;
    • Par la participation à l’élaboration de jeux et/ou d’ateliers coopératifs et à leur répertoriage ;
    • Par la participation à l’élaboration de programmes d’animation ;
    • Par la participation aux activités communes : réunions d’équipes et journées de transmission.

En résumé, le·la jeune volontaire se verra confier une double mission de :
  • Soutien à l’équipe dans son travail principalement sur le terrain, mais aussi dans son travail en amont (recherches, élaborations) et en aval (synthèses, évaluations, répertoriage) ;
  • Relais auprès des jeunes dans le développement et l’exercice de leur citoyenneté et dans une dynamique de transmission par les pairs ;
  • Le volontaire participera à l’animation à la citoyenneté et au vivre ensemble.

A propos du logement sur place

Appartement à trouver par le volontaire, prime d’expatriation de 400€ donnée par l’association en plus pour le volontaire.

A propos de l'alimentation

Le volontaire est libre de choisir ses repas.

Localisation du projet

Thimister-Clermont (en wallon Timister-Clairmont) est une commune francophone de Belgique située en Région wallonne dans la province de Liège. La commune fait partie intégrante du pays de Herve et l'on y fabrique les produits locaux dont le cidre, spécialité de la localité

Exigences

Le volontaire doit avoir entre 18 et 25 ans, la durée de la mission est de 12 mois.

Drapeau de BelgiqueBelgique: RENAISSANCE
Date: Projet Permanent
Code de projet: BE-SVI-B-SC_REN_2020
Type de projet: Projet artistique,Projet pour des personnes handicapées,Service civique,Service civique,Projet social
Descriptions:

Renaissance ASBL a été créée en 1993 à l'initiative du Rotary Club de Bruxelles - Renaissance avec pour objectif l'établissement d'un centre subventionné pour personnes handicapées m .... Info

A propos de l'organisation locale

Renaissance ASBL a été créée en 1993 à l'initiative du Rotary Club de Bruxelles - Renaissance avec pour objectif l'établissement d'un centre subventionné pour personnes handicapées moteurs adultes. Les travaux de construction ont démarré en 2001 et, deux ans plus tard, la Maison Renaissance a été inaugurée le 3 juin 2003. La Maison Renaissance accueille 18 résidents adultes, des deux sexes, atteints de déficiences motrices, parfois associées à certaines déficiences intellectuelles ou sensorielles. L’occupation de la Maison est complète depuis décembre 2003, la durée du séjour étant indéterminée

A propos du travail de volontaire

Vivre ensemble au-delà de l’handicap et des frontières .
L’objectif de la mission des volontaires est de participer à la vie quotidienne d’un espace de vie pour personnes adultes handicapées. Les volontaires participeront avec les personnes handicapées et le personnel aux tâches de la vie de tous les jours. Ces activités se déroulent avec les différents intervenants éducatifs (Éducateurs, Ergothérapeutes, Logopèdes, Infirmiers, assistant social, kinésithérapeutes) et les équipes de bénévoles (locaux, internationaux et services civiques). Une équipe pluridisciplinaire où chacun est amené à accompagner le résident de manière individuelle au sein d'un groupe. Le quotidien des associations d’accueil est fait de divers moments de vie communautaire auxquels les volontaires participeront :
- La vie de la maison : rencontre et discussion avec les résidents et participation collective des temps quotidiens avec les personnes hébergées.
- Les activités intérieures : théâtre, sport, peinture, expression musicale, et artistique, yoga, cinéma, bricolage, etc
- Les activités extérieures : piscine, hippothérapie, courses alimentaires, sorties culturelles, cyclo danse, ballades, jardinage, etc
- Les activités périodiques : festival, vacances, fêtes d’anniversaires, journée portes ouvertes, etc
Nous attendons également que le volontaire participe à la création de nouvelles activités pour et avec les résidents afin de faire partager sa culture et ses centres d’intérêts aux résidents.
En aucun cas, le volontaire ne pratiquera des actes médicaux ou paramédicaux (toilette, soins, mise au lit, etc ) qui ne peuvent être réalisés QUE par le personnel qualifié.

A propos du logement sur place

Le logement se fait dans la résidence dans une chambre seule. La chambre inclus une télévision, un accès au WIFI, une salle de bains et des toilettes privée. Trois repas par jours sont fournis, vous mangerez avec les résidents.

Localisation du projet

Le centre résidentiel Renaissance est situé dans un quartier très calme et verdoyant du village d’Orphain, à 3 km du centre-ville de Braine-l’Alleud, accessible en bus, à vélo ou à pied. Braine-l’Alleud compte plus de 39 000 habitants et n’est pas loin de Bruxelles (moins de 15 minutes en train).

Exigences

Avoir entre 18 et 25 ans (moins de 26 ans au début du Service Civique), ne pas avoir déjà effectué de mission de service civique.
Bon relationnel, curiosité, enthousiasme, esprit d’initiative et être motivé(e) !

Drapeau de JaponJapon: Midori Farm
Date: Projet Permanent
Code de projet: JP-MF-Soutien Agriculture 2020
Type de projet: Projet agricole,Projet environnemental,Travail manuel
Frais de participation au projet: 200 EUR
Descriptions:

美土里ファーム/MIDORI FARM

La mission principale de notre association est, à long terme, de devenir un centre d'éducation et de préservation environnemental capable de répondre aux problèmes que rencontre le .... Info

A propos de l'organisation locale

美土里ファーム/MIDORI FARM

La mission principale de notre association est, à long terme, de devenir un centre d'éducation et de préservation environnemental capable de répondre aux problèmes que rencontre le milieu rural japonais.

Pour ce faire, nous devons avant tout maintenir et étendre l'activité agricole de notre ferme en réinvestissant par exemple les terres agricoles abandonnées. 

Cette année, nous ouvrons un nouveau centre événementiel afin d'organiser des ateliers agricoles et des séjours sur la thématique du développement durable.

A propos du travail de volontaire

Les tâches que le volontaire sera amené à réaliser s'organisent autour de deux axes. 

Dans un premier temps, le travail agricole et manuel de la ferme : cultiver et entretenir de façon durable les différents champs (arrosage, désherbage, récolte, labourage, construction de barrières contre les singes et les cerfs) et rénover le bâtiment principal, ses annexes et aménager des différents espaces de la ferme.
Dans un second temps, en fonction de leurs compétences et de leurs envies, les volontaires sont encouragés à participer à l’organisation d’évènements (1) et à réaliser leurs propres projets (2) :

1. Préparer les infrastructures de la ferme à accueillir un évènement et aider à son encadrement (ex : créer un flyer, préparer à manger, aller chercher du bois et le couper la veille, vérifier l’accès aux chemins de randonnée, guider les participants puis animer les différentes activités…)

2. Participer à la promotion de l’association (création de vidéos, d’albums photos ou d’articles), à l’éco tourisme dans la vallée (cartographie, balisage d’itinéraires de randonnée) et à l’amélioration des infrastructures de l’association (construction d’un bac à compost, d’un stand de légumes ou de toilettes sèches). 

Enfin, si le volontaire reste plus d’un mois, il peut également participer à l’encadrement et à l’instruction des nouveaux volontaires. 

En fonction des saisons et des différents évènements que nous organisons, les activités diffèrent. Néanmoins, la semaine est toujours rythmée en deux temps : 

- Chuck et les autres membres de l’association se rendent à la ferme trois fois par semaine, le lundi, le mercredi et le vendredi. Ces jours-là, toute l’équipe s’occupe des tâches prioritaires : travaux de rénovation des clôtures ou des différents bâtiments, labourage des champs, récolte et préparation des légumes pour la vente, préparation du prochain évènement. 

- Le mardi et le jeudi, les volontaires effectuent de manière autonome les tâches qui leur ont été attribuées la veille : arrosage, désherbage, fertilisation des différents champs et entretien des clôtures (indispensables face aux attaques de cerfs et de singes qui déciment les récoltes).

En fonction du temps disponible ou des priorités, les volontaires peuvent ensuite se concentrer sur leurs projets personnels.

Le samedi et le dimanche sont des jours de repos. 

A propos du logement sur place

L'hébergement proposé aux volontaires est une ancienne cabane de garde forestier, une des dernières de la région, conservée grâce aux efforts du fondateur de Midori Farm ; Chuck Kayser. 

Elle possède une cuisine, une salle de bain avec baignoire et un petit salon avec une mezzanine où se trouvent les tatamis et les futons sur lesquels dorment les volontaires. 

La maison est fournie en eau par une rivière située en amont et chauffée au bois. 

La maison n'est pas équipée d'un boîtier Wi-Fi (mais le réseau cellulaire 4G est accessible). 

A propos de l'alimentation

Les repas sont principalement préparés par les volontaires avec les ingrédients et les légumes que nous leur fournissons. Il arrive que l'association prépare également des repas. 

Les courses sont réalisées une fois par semaine par l'association, en fonction des besoins des volontaires.

Les repas sont également fournis le week-end.

Localisation du projet

Kutsuki est une petite vallée typique de la région du Kansai, néanmoins riche de quelques originalités. 

Entourée de montagnes boisées et parsemée de hameaux et de sanctuaires shinto, elle est historiquement connue sous le nom de « Route du maquereau ».
Située entre les anciennes capitales impériales de Kyoto, de Nara et du port d'Obama (l’accès le plus proche à la mer du Japon), cette région autrefois très fréquentée pour le ravitaillement du maquereau est aujourd'hui, après la crise économique, démographique et l’exode rural, fortement dépeuplée.

La sociabilité des habitants n'en est cependant que plus forte : tout le monde se connaît très bien, les vieilles fermières n'hésitent pas offrir leurs légumes fraichement récoltés, le propriétaire du magasin le plus proche ouvre à la demande et en cas de perturbations météorologiques (typhon, montée des eaux...) tout le monde s’entraide.

Nous avons de très bonnes relations avec nos quelques voisins (fermier, chasseur et potier), et plus précisément avec le couple qui a encouragé Chuck, il y a neuf ans, à réinvestir les terres en friche que nous cultivons aujourd’hui. Ils ont été ravis de rencontrer tous les volontaires que nous avons eu jusqu’ici, les ont invité à dîner et à partager diverses activités avec eux (randonnée, visite à Obama, etc.).

Les autres habitants de la vallée sont les singes et les cerfs en surpopulation ici (tout comme dans le reste de l’archipel). Du printemps au début de l'automne, la population rajeunit avec l’arrivée des nombreux marcheurs ou cyclistes qui retracent l'ancienne route du maquereau, ainsi qu'avec l’arrivée des festivaliers du célèbre festival de Yamauto au mois d’août, une des plus vieilles communautés hippies du Japon.

A propos des activités de loisirs possibles

Comme indiqué précédemment, la vallée de Kutsuki propose de très nombreuses randonnées dans les montagnes boisées, de hameaux en hameaux, à travers rizières et sanctuaires le long de la route du maquereau. Une longue rivière qui parcours la vallée est fréquentée par de nombreux pécheurs et un centre dédiée exclusivement à la pêche est située à 5 kilomètres de la ferme. Les volontaires peuvent profiter de la rivière, explorer, à pied ou à vélo, les nombreuses cascades et les bassins qu’elle dessine.

L'été, deux festivals de musique se produisent dans la vallée et il est possible de visiter l'écovillage qui accueille le festival de Yamauto tout le reste de l'année.

Les deux villages les plus proches présentent également plusieurs intérêts : celui de Kutsuki possède l’une des rares sources d'eau chaude de la région, exploitée par le très populaire Tengu onsen dont les bains surplombent la vallée, idéal après une longue journée à la ferme.

Le second village, Ohara, prisé des Kyotoïtes, abrite de nombreux temples bouddhistes, dont le plus connu, le Sanzen-in, datant de l'époque Heian (VIIIe – XIIe siècles), classé « trésor historique ».

À une heure de route à l'est se trouve également le lac Biwa, le plus grand lac de l'archipel, idéal pour le camping et les sports nautiques.

Enfin, le week-end, si les volontaires souhaitent se rendre à Kyoto, nous leur proposons de les y emmener le vendredi en voiture et de les ramener le lundi. Ils peuvent ainsi librement explorer l'ancienne capitale impériale riche d'un patrimoine inépuisable…

Informations supplémentaires sur le projet

Les frais de participation sont de 200 euros et couvrent :

  • la nourriture ;
  • l'hébergement dans la maison des volontaires ;
  • l'électricité et le gaz ;
  • le savon bio pour la toilette et la lessive (le système hydraulique de la ferme est lié à deux rivières dont nous veillons à maintenir l'état naturel) ;
  • Les transports entre la ferme et Kyoto si les volontaires désirent s'y rendre le week-end.

Drapeau de ThaïlandeThaïlande: Peace Village-Coconut Camp
Date: du 2020-04-01 à 2020-04-14
Code de projet: TH-VSA-VSA2004-1
Type de projet: Projet agricole,Projet culturel,Projet educatif,Projet environnemental,Projet groupes (min 5 personnes),Projet de renovation
Frais de participation au projet: 9500 THB
Descriptions:

Notre association partenaire a été créée en 2011. Tout le monde peut s’y rendre pour apprendre, l’objectif étant d’apprendre par soi-même, sur le terrain, et d’encourager le vivre ensemble au sein de .... Info

A propos de l'organisation locale

Notre association partenaire a été créée en 2011. Tout le monde peut s’y rendre pour apprendre, l’objectif étant d’apprendre par soi-même, sur le terrain, et d’encourager le vivre ensemble au sein de la communauté internationale. Il est possible d’étudier tous les pays, nationalités et cultures grâce aux cours à l’école, cependant ce n’est qu’en situation réelle que l’on peut constater les différences entre les populations, voire entre les habitants d’une même ville.

Le projet se déroule dans la province de Songkhla, une zone rurale dans le Sud de la Thaïlande, dans un petit village appelé Ban Ton San (Ban signifie village en thaïlandais). L’activité principale tourne autour des plantations d’hévéas et la majorité des habitants du village sont bouddhistes. Les mots d’ordre pour la vie au village sont vivre tranquillement, avoir un comportement respectueux de l’environnement, savoir vivre en communauté avec des personnes issues d’autres cultures, apprendre en participant, aimer la diversité culturelle. 

A propos du travail de volontaire

La première semaine, les volontaires passeront leur temps ensemble à apporter leur aide à la communauté. 

Animation en anglais :

- Aucune expérience n’est nécessaire pour animer les activités, cependant la créativité est essentielle. Au travers des activités créatives, les habitants du village et des alentours auront l’occasion de communiquer dans d’autres langues et découvrir de nouvelles cultures et croyances. 

Construction du centre :

- L’association locale dispose maintenant d’un centre en construction où le volontaire pourra donner un coup de main lorsqu’il aura du temps libre, en dehors des activités principales. Il faut nettoyer les logements et les pièces d’accueil, ainsi que continuer les projets de construction et de peinture que les volontaires précédents avaient entamés. Des membres du village participeront et apprendront au volontaire les techniques de construction thaïes. C’est le meilleur moyen pour apprendre ces techniques.


Relation avec les habitants du village :

- Pendant le temps libre, il est important d’interagir avec le reste du village en rendant visite, en discutant et en participant à des activités. En partageant des moments avec les habitants, le volontaire pourra enrichir son expérience en Thaïlande.


Ferme bio :

- Le volontaire apprendra comment les habitants cultivent leurs légumes sans produits chimiques. 

A propos du logement sur place

Le volontaire sera logé dans une famille d’accueil et sera accompagné de l’association locale. L'infrastructure est simple et se trouve en plein cœur de la nature. Les matelas, oreillers et ventilateurs sont fournis. La salle de bain et les toilettes sont thaïes. La nourriture et les boissons (sauf l'eau) ne sont pas admises dans les lieux de couchage pour éviter d'attirer les animaux et insectes. Les volontaires cuisineront à tour de rôle avec les volontaires locaux. Ils sont priés de maintenir les lieux propres et rangés.

Localisation du projet

Songkhla, la capitale de la province se trouve à 950 kilomètres au sud de Bangkok.

Songkhla était autrefois connue sous le nom de Singhala (un lion) par les marchands indiens, perses et arabes car deux petites îles au large, l'île du Chat et l'île du Rat, revêtaient un aspect léonin vues de la mer.

Ancienne forteresse médiévale de pirates, Songkhla est une ville historique tranquille dotée d'une communauté de pêcheurs impressionnante au bord de la jolie Plage de Samila et du Lac du Grand Songkhla, la plus grande étendue d'eau à l'intérieur des terres en Thaïlande.

A propos des activités de loisirs possibles

La province de Songkhla est remplie de superbes curiosités touristiques. L’association locale recommande le parc municipal Hat Yai, la plage Samila, et le centre historique de Songkhla.

Le parc municipal Hat Yai :
- C’est le plus grand parc public de la ville de Hat Yai et les habitants s’y rendent pour se détendre. On observe aussi une énorme statue de bouddha au sommet de la colline Ko Hong, située dans les alentours du parc. Il est possible de prendre un taxi jusqu’à la colline d’où il est possible de profiter d’une vue splendide sur la ville.

La plage Samila :
- C’est la plage principale de la province de Songkhla. De nombreuses histoires existent à propos de la plage et des îles qui l’entourent.

Le centre historique de Songkhla :
- Beaucoup d’histoires existent aussi à propos des origines de la ville et il est intéressant d’y goûter la nourriture locale et de prendre des photos des superbes murs et bâtiments.

Exigences

- Vêtements pour les activités : les hauts doivent couvrir les épaules, pantalon pour hommes et jupe pour les femmes (qui couvrent vos genoux. Attention, pas de t-shirt, de jeans ou de shorts durant les animations linguistiques. 
- Vêtements adaptés aux activités de ferme. 
- Chaussures de ville ou en toile, pas de pantoufles pendant les animations. Les sandales avec chaussettes peuvent faire l’affaire. 
- Médicaments à prévoir si nécessaire 
- Anti-moustique 
- Les volontaires peuvent apporter leurs chansons traditionnelles, costumes, spécialités culinaires et boissons pour la nuit interculturelle (cuisine et présentation) 
- Matériel ou sources (brochures, cartes, souvenirs, photos, drapeaux ou artisanat à présenter sur votre pays et culture). 
- Lunettes de soleil et crème solaire 
- Papier hygiénique (possibilité d’en acheter au magasin du village) 
- Tout matériel intéressant comme des CD, des idées de jeux/activités pour les étudiants. 
- Imperméable ou parapluie (pendant la saison des pluies) 
- Motivation, bonne humeur et communication 

A propos du point de rencontre

Se rendre sur le projet est facile :

Par le Bus

Des bus climatisés et non climatisés quittent le Terminal Sud des Bus de Bangkok à destination de Hat Yai tous les jours.

Par le Train

Plusieurs trains quittent la Gare de Hualamphong de Bangkok tous les jours à destination de Hat Yai. Certains poursuivent leur route vers la Malaisie à destination de Singapour.

Par Avion

La Thai Airways propose des vols quotidiens de 75 minutes reliant Bangkok à Hat Yai.

Informations supplémentaires sur le projet

Les volontaires sont respectueux des autres cultures, ouverts d'esprit, aiment apprendre et partager.


Retour vers le site principal