​Membre de la Commission AFNOR

le SVI s'oppose à un amalgame entre volontourisme et volontariat

Depuis 2014, le Service Volontaire International France est membre de la Commission AFNOR dans le cadre d’un projet de normalisation ISO des pratiques du volontariat international.

L’objectif des entreprises de volontourisme à l’origine de ce projet serait de “labelliser” ce qu’est un bon projet de volontariat international grâce à une norme international ISO. L’idée peut sembler louable mais derrière ce discours se cache la volonté de semer encore un peu plus la confusion dans l’esprit du grand public entre volontariat associatif et tourisme alternatif : la seule différence entre une agence de voyage alternatif et une association solidaire serait que l’un fait des bénéfices et l’autre pas…

De plus, vu le coût d’une certification ISO seules les grandes entreprises pourraient s’offrir le luxe de se faire certifier  ! Le secteur du volontariat se retrouvait dépossédé de son activité !

Clairement opposé au lobbying des entreprises de volontourisme qui veulent faire croire que le volontariat et la solidarité sont des produits commerciaux comme d’autres, le SVI milite pour un volontariat solidaire, associatif ,citoyen et non lucratif. Pour le SVI la qualité d’un projet de  volontariat international ne se résume pas à la dimension technique de la réalisation mais bien avant tout dans sa finalité : ce projet existe t’il parce qu’il répond à une demande locale ou parce qu’il va attirer des touristes alternatifs ?

Pour le SVI, volontariat et volontourisme sont deux concepts totalement incompatibles qu’on ne peut réduire à quelques pratiques.