Irlande

Projets de volontariat en Irlande

L’île fait environ 486km de long et 275 km de large, pour environ 84 500 kilomètres carrés. L’Irlande est constituée de 32 comtés. Il y en a 26 en République d’Irlande et 6 en Irlande du Nord.La République d’Irlande est une démocratie parlementaire, dont le chef d’état est un président. L’Irlande du Nord a son propre gouvernement, mais elle fait partie du Royaume-Uni.Il y a environ 6 millions d’habitants sur l’île : 4,3 millions en République d’Irlande et 1,7 millions en Irlande du Nord. Un tiers de la population a moins de 29 ans.

L’histoire irlandaise a été marquée par les invasions et l’implantation de peuples étrangers. Les Celtes, les Vikings, les Normands et les Britanniques ont tous laissé leur empreinte au niveau du peuple, de la culture, la géographie et de l’histoire de l’Irlande.

La famine irlandaise dans les années 1840 fut un point décisif. Elle a eu un impact considérable sur les propriétaires catholiques de petites fermes: environ un million de personnes ont trouvé la mort et plus d’un million ont émigré, provoquant une baisse de la population de 20 à 25 %. Tant pour les Irlandais restés au pays que pour ceux forcés d’émigrer, la famine est devenue un point de ralliement pour les mouvements nationalistes à la recherche de l’indépendance. Plusieurs mouvements et associations furent créés pour soutenir la cause de l’émancipation catholique, obtenir une réforme agraire, renforcer la cause de l’autonomie interne de l’Irlande et promouvoir la culture irlandaise. L’homme politique irlandais Charles Stewart Parnell a fortement contribué à placer ce sujet au centre de la vie politique britannique.

En 1914 le Parlement à Westminster a adopté un projet de loi relatif à l’indépendance de l’Irlande donnant au pays le droit à l’autonomie gouvernementale, mais ce projet a été retardé lorsque la Première Guerre mondiale a éclaté. Le dimanche de Pâques 23 avril 1916, les groupes paramilitaires Irish Volunteers et Irish Citizen Army ont lancé une rébellion armée à Dublin puis ont déclaré l’indépendance de l’Irlande. La rébellion fut écrasée après plusieurs jours de combat. L’exécution de plusieurs de ses leaders, dont Patrick Pearse et James Connolly, n’a fait qu’aliéner l’opinion publique contre la domination anglaise.

Aux élections de 1918, le parti pour l’indépendance, Sinn Féin, a remporté une écrasante victoire. Cependant, au lieu d’occuper leur siège au parlement britannique, les élus ont créé le premier parlement indépendant à Dublin, le Dáil, dirigé par Eamon de Valera qui deviendra Premier ministre (Taoiseach) puis par la suite Président d’Irlande. La Guerre d’indépendance qui s’ensuit, de 1919 à 1921, a officiellement pris fin avec la signature du traité anglo-irlandais en décembre 1921, divisant le pays en un État libre irlandais indépendant, composé de 26 comtés, tandis que six autres comtés en Ulster restèrent rattachés au Royaume-Uni en prenant l’appellation d’Irlande du Nord (lien au texte Irlande du nord). Le nouveau gouvernement et les forces anti-traité se sont lancés dans une guerre civile qui dura jusqu’en 1923. Cette guerre civile a été un événement majeur de l’histoire irlandaise car elle a donné forme et déterminé les alliances politiques pendant de nombreuses décennies. Le premier gouvernement du nouvel État irlandais était dirigé par W. T. Cosgrave du parti Cumann na nGaedheal, qui est ensuite devenu Fine Gael. L’autre parti dans la vie politique irlandaise, le Fianna Fáil, a pris de l’importance dans les années 1930.

La deuxième Constitution, Bunreacht na hÉireann, a été votée par le peuple irlandais en 1937. En 1949, l’État libre irlandais est devenu la République d’Irlande, qu’on appelle aujourd’hui communément Irlande.

L’Irlande est restée neutre pendant la Seconde Guerre mondiale, comme elle l’avait été lors de la Première, même si beaucoup d’Irlandais courageux ont combattu aux côtés des alliés. L’Irlande a été admise à l’ONU en 1955 puis est devenue membre de l’Union européenne en 1973. Ces événements ainsi que l’affaiblissement du rôle de l’église ont apporté ouverture et laïcité à l’économie, à la société et à la culture irlandaises.

La langue

À l’instar du gaélique d’Écosse, mannois, gallois, cornique et breton, l’irlandais fait partie de la famille des langues celtiques. De nombreux toponymes et noms de famille actuels proviennent de noms irlandais. L’étymologie de Dublin est «Dubh Linn», qui signifie étang noir.

Les premières traces écrites de l’irlandais remontent au IIIe siècle et aux inscriptions ogham, un système d’écriture qui consiste en des lignes verticales ou obliques gravées sur du bois ou de la pierre. L’ogham était principalement utilisé en Irlande sur des marqueurs de territoires ou des pierres tombales, dont certains exemplaires sont encore visibles aujourd’hui.

L’Irlande possède la plus ancienne littérature vernaculaire d’Europe occidentale, avec un texte en irlandais datant de 597 apr. J.-C. et intitulé «Amra Choluim Chille», la complainte pour Saint Colm Cille. L’irlandais a ensuite évolué, devenant une langue plus simple et plus normalisée, et a été influencé par les langues étrangères parlées par les envahisseurs. Grâce aux Vikings, des mots scandinaves se sont intégrés à l’irlandais, notamment ceux en rapport avec les bateaux et la navigation. L’invasion anglo-normande au XIIe siècle a amené avec elle des mots français tels que «garsún».

L’irlandais est resté la langue de la majorité des habitants de l’île jusqu’au XIXe siècle, où il a connu un rapide déclin avant d’être finalement remplacé par l’anglais. La mort d’un à deux millions de personnes (presque tous irlandophones) lors de la Grande famine est un facteur d’explication clé de ce déclin. Le gouvernement britannique avait, en outre, fait passer des lois sur l’introduction de l’anglais à l’école et l’interdiction de l’apprentissage de l’irlandais.

Depuis les années 1920, le gouvernement irlandais a pris de nombreuses dispositions afin de conserver et promouvoir la langue. La Constitution irlandaise stipule que l’irlandais est la première langue nationale officielle du pays. L’irlandais est une matière obligatoire à l’école primaire et au collège, et un nombre croissant d’écoles offrent un enseignement entièrement en langue irlandaise. Il existe, en outre, des médias nationaux en irlandais, tels que Raidió na Gaeltachta pour la radio et TG4 pour la télévision.

La danse

La danse est fortement ancrée dans la tradition irlandaise, et ce n’est pas un hasard si l’une des plus célèbres exportations irlandaise est le spectacle Riverdance. Conçu à l’origine comme un entracte pour le concours de l’Eurovision organisé en 1994 à Dublin, ce spectacle a part la suite suscité beaucoup d’éloges au niveau international, tant pour le talent de ses deux principaux danseurs (Michael Flatley et Jean Butler) que pour la danse irlandaise traditionnelle. Plus de 23 millions de personnes dans 45 pays différents ont assisté à cette représentation.

Riverdance a placé la danse traditionnelle irlandaise sur le devant de la scène internationale, bien que cette dance fasse partie intégrante de la culture irlandaise et soit âgée de plusieurs centaines d’années. La danse traditionnelle irlandaise se décline sous deux formes principales : le solo, qui est généralement observé dans les compétitions, et la danse de groupe (appelée céilí) à laquelle un maximum de 16 personnes dansent par deux au son de la musique irlandaise traditionnelle.

La gastronomie

landscape

L’Irlande est connue pour son riche héritage gastronomique avec des traditions culinaires qui puisent dans nos ingrédients naturels et nos produits locaux. De la cuisson au feu de bois dans le passé aux cuisines modernes d’aujourd’hui, les irlandais, depuis longtemps, préparent et partagent la nourriture en famille et avec leurs amis. Les recettes comme le ragoût irlandais, le lard fumé au chou, le colcannon, le saumon fumé et le pain sans levure sont de loin les favorites. Essayez-les vous-mêmes: Bord Bia, l’organisme irlandais pour l’alimentation, a confectionné un livre de recettes pour la présidence.

L’Irlande doit son paysage luxuriant avec ses champs verts, balayés par le vent et lavés par la pluie, à son climat tempéré. Cela permet une très bonne agriculture. La pousse d’herbes en Irlande est l’une des plus élevée d’Europe et 60 % de la terre irlandaise est utilisée pour l’agriculture.

‌ L’Irlande possède un réseau de pas moins de 130 000 fermes familiales et le secteur de l’agroalimentaire fournit un emploi à 270 000 personnes, en particulier dans les communautés rurales. Nos industries traditionnelles, comme l’agriculture et la pêche, ont été prises en charge par des familles passionnées par leur travail qui, de génération en génération, ont su mettre l’accent sur la qualité et la traçabilité. Les Irlandais ont longtemps bénéficié d’une nourriture de grande qualité. Aujourd’hui, les fruits de mer, la viande, les produits laitiers et les boissons sont de plus en plus exportés vers les tables du monde entier

La monnaie officielle de République d’Irlande est l’euro.

Comptez en moyenne 12,1 % de plus qu’en France dans cette catégorie de dépenses. Prix moyen Fourchette
de prix
Comparé à la France
Un repas dans un restaurant de gamme moyenne 28 € 20 à 35  +10 %
Menu fast-food 7,5 € 6,5 à 8  -6 %
Bière locale (50 cl pression) 4,7 € 4 à 5  -6 %
Bière importée (33 cl en bouteille) 4,9 € 4 à 5,4  +23 %
Coca/Pepsi (33 cl en bouteille) 1,48 € 1 à 2  -39 %

 

Pour se faire un peu plus d’idées sur les prix, cliquez ici.

Vaccins et conseils spécifiques:

Renseignez-vous sur les vaccins recommandés pour le pays et les mesures de prévention et/ou de traitement des maladies sur place.

Conseils aux voyageurs partant en Irlande de l’institut Pasteur de Lille

Checklist :

  • Mise à jour des vaccins, vaccinations spécifiques pour le pays: 1-3 mois avant de partir
  • Rendez visite à votre médecin traitant ou spécialiste pour tout problème de santé, renouvellement d’ordonnances médicales, contraception, pour avoir un stock initial suffisant de médicaments, adaptation des dosages. De plus, vous aurez besoin de transmettre à votre coordinateur une attestation de votre médecin certifiant que vous êtes bien apte à participer à un projet de volontariat international
  • Dentiste: un contrôle dentaire peut être utile avant de partir !
oct. 20, 2017 - ven.
Dublin, US
nuageux
18°C nuageux
Vent 5 m/s, ONO
Humidité 63%
Pression 759.81 mmHg
Jour Cond. Temp. Vent Humidité PressionPres.
jeu oct 19
légères pluies
18/12°C 2 m/s, OSO 61% 755.45 mmHg
ven oct 20
légères pluies
15/8°C 3 m/s, O 79% 759.81 mmHg
sam oct 21
ciel dégagé
16/8°C 2 m/s, ONO 66% 764.16 mmHg
dim oct 22
ciel dégagé
19/12°C 1 m/s, N - 767.5 mmHg
lun oct 23
ciel dégagé
20/13°C 1 m/s, NNE - 766.13 mmHg

Conseils aux voyageurs des affaires étrangères du Royaume-Unis:

Irland travel advice (July 10, 2017)

Latest update: Summary – removal of references to increased security measures in Hamburg around the G20 summit from 6 to 8 July 2017

en cours de rédaction…

PROCEDURE A SUIVRE POUR L’OBTENTION D’UN VISA

L’Irlande étant membre de l’espace Schengen, les séjours de moins de trois mois ne nécessitent aucun visa, ni passeport. Seule la carte d’identité est indispensable.

Pour une durée supérieure à trois mois, il faut demander un permis de résidence.

Naturellement, nous vous invitons à consulter le site de l’ambassade avant tout départ afin de vous tenir informé des éventuelles modifications.

En Belgique: ici

En France: ici

Billets d’avions

Nous encourageons nos volontaires à comparer les offres de prix sur le net et dans les agences de voyage. Si vous préférez bénéficier d’une « vraie » agence de voyages, le Service Volontaire International collabore notamment avec l’agence Air France de Lille pour aider ses volontaires , Belges et Français, à trouver des billets d’avions à un prix avantageux mais aussi pour leurs offrir un service de qualité avant et après la vente. N’hésitez pas à demander à votre coordinateur un devis personnalisé.

Notre moteur de comparatif :

Le Service Volontaire International n’est pas une agence de voyage et nous ne sommes pas responsable des services offerts par les sociétés ci-dessus. 

Liste des projets disponibles en Irlande

(Pour voir la liste des projets en mode plein écran, cliquez ici)