Reconnaissance comme Organisation de Jeunesse

En 2016, la ministre de la jeunesse, madame Simonis, reconnaissait officiellement le SVI en tant que Organisation de type “service jeunesse”. Cette reconnaissance est le fruit de plusieurs années de travail acharné pour transformer une petite association de bénévoles en une association qui accompagne plus de 900 volontaires chaque année.

Qu’est ce qu’une organisation de jeunesse ?

En Belgique francophone, les organisations de jeunesse constituent un pilier majeur de la vie culturelle et associative ainsi qu’un partenaire de premier ordre dans la politique de la jeunesse. Il s’agit d’associations volontaires s’adressant à un public majoritairement composé de jeunes de moins de 30 ans et qui contribuent au développement par les jeunes de leurs responsabilités et de leurs aptitudes personnelles. Elles visent à les rendre citoyens actifs, responsables et critiques au sein de la société (CRACS). Les OJ sont régies par le décret du 27 mars 2009.

Les OJ ont une envergure communautaire, leurs activités doivent donc avoir lieu dans au moins 3 zones d’action sur les 6 que compte la Fédération Wallonie-Bruxelles (zone 1 : la région bilingue de Bruxelles-Capitale; zone 2 : la province du Brabant wallon; zone 3 : la province du Hainaut; zone 4 : la province de Namur; zone 5 : la province de Liège, à l’exception des communes de la Communauté germanophone; zone 6 : la province de Luxembourg). L’OJ est une association de personnes physiques ou morales reconnue dans le cadre du décret du 26 mars 2009 déterminant les conditions de reconnaissance et de subventionnement.

En Communauté française seulement 89 associations sont reconnues comme OJ.

organisationdejeunesse.be

Qu’est ce qu’un “Service Jeunesse” ?

Les OJ sont classées selon cinq catégories formelles d’agrément (les mouvements de jeunesse, les mouvements thématiques, les services, les fédération de CJ et les fédération d’OJ). Les services de jeunesse accomplissent au moins une des missions suivantes au travers d’un ou de plusieurs modes d’action :

  • l’animation directe des jeunes,
  • l’initiation des jeunes à des modes d’expression socioculturels;
  • la sensibilisation aux enjeux de société;
  • la formation des jeunes, des volontaires et des professionnels;
  • l’information des jeunes
  • la mise à disposition de lieux de rencontres et d’hébergement;
  • le développement d’échanges internationaux;

Textes légaux