Sénégal

Le Sénégal est un pays d’Afrique de l’Ouest. Il est bordé par l’océan Atlantique à l’ouest, la Mauritanie au nord et l’est, le Mali à l’est et la Guinée et la Guinée-Bissau au sud. La Gambie forme une quasi-enclave dans le Sénégal, pénétrant à plus de 300 km à l’intérieur des terres (et séparant du reste du pays la région naturelle de Casamance.

Les îles du Cap-Vert sont situées à 560 km de la côte sénégalaise. Son climat est tropical et sec avec deux saisons : la saison sèche et la saison des pluies. Le pays doit son nom au fleuve qui le borde a l’est et au nord et qui prend sa source dans le Fouta Djallon en Guinée.

 Le Sénégal, c’est l’Afrique des mille cultures et civilisations et la chaleur d’un accueil réputé : “La Téranga Sénégalaise”.

Le français est la langue de l’État sénégalais.Le français est également la langue officielle de l’enseignement, bien que les langues nationales y ont une certaine place, notamment dans les écoles maternelles.

Compte tenu du fait que dans bon nombre de petits restos, campements, le paiement se fait en espèces et que les prix des excursions, si vous comptez en faire, sont très élevés par rapport au coût de la vie locale, il est prudent de prévoir large et d’anticiper ses retraits.

Compte tenu du fait que dans bon nombre de petits restos, campements, le paiement se fait en espèces et que les prix des excursions, si vous comptez en faire, sont très élevés par rapport au coût de la vie locale, il est prudent de prévoir large et d’anticiper ses retraits.

Compte tenu du fait que dans bon nombre de petits restos, campements, le paiement se fait en espèces et que les prix des excursions, si vous comptez en faire, sont très élevés par rapport au coût de la vie locale, il est prudent de prévoir large et d’anticiper ses retraits.

Voici quelques exemples de prix :

Produits de base Prix en Francs CFA / Euros
1,5 L d’eau minérale 600 XOF / 0,91 €
1 pain 150 XOF / 0,23 €
1 course en taxi dans la capitale 2000 XOF / 3,05 €

Pour se faire un peu plus d’idées sur les prix au Sénégal, cliquez ici.

  • L’association pour l’entraide et l’éducation des enfants en situation difficile a été créée en 1998. Cette association gère 2 écoles (Mbour et Malicounda). Elle accueille quelque 500 enfants, filles et garçons de 3 à 19 ans, talibés ou enfants en situation de précarité. Il existe également une autre catégorie d’enfants acceptés par l’association, se sont les enfants exclus de l’école publique, les enfants sans papiers (non reconnus, ou pas inscrits à la naissance) ou encore, les enfants qui ont intégré le système scolaire trop tardivement pour être acceptés par l’école publique. Enfin, une dernière catégorie qui comprend les enfants qui vivent dans des conditions acceptables dont les parents sont capable de financer la scolarité de leur enfant mais qui choisissent cette école pour des raisons pratiques.

    Les niveaux scolaires proposés s’étendent du jardin d’enfants au CM2. Il est calqué sur le programme officiel de l’éducation nationale du Sénégal. L’objectif de l’association est de faciliter l’accès à une éducation de base en leur offrant un cycle adapté à leur situation. Certains d’entre eux auront l’opportunité d’intégrer le système éducatif officiel et éventuellement, d’entrer au collège.

    Talibés : les enfants talibés sont des enfants confiés par leurs parents à des marabouts (enseignants coraniques) pour suivre une éducation religieuse. En contre-partie, les enfants sont soumis à des conditions de vie pénibles. Les enfants se lèvent très tôt pour mendier dans la rue ou travailler puis suivent la classe par la lecture du Coran. Ils dorment peu et dans des conditions de promiscuité et sanitaires indignes et sont souvent sous-alimentés. Si les objectifs ne sont pas atteints, les enfants sont parfois maltraités.

    Documentaires sur le projet :  

    Construction de la première école par Peuple du Soleil :

ADE est une école communautaire qui vise à améliorer les conditions d’études et la qualitié de l’enseignement ainsi que faciliter l’insertion des jeunes issus de milieux défavorisés.

Compte tenu des nombreux changements de législation en ce qui concerne la procédure d’obtention des visas, le SVI n’est pas en mesure de garantir les informations que vous trouverez ci-dessous.  Pour plus d’information à ce sujet, rendez-vous sur le site de CIBT, qui vous donnera des informations complémentaires et vous permettra, éventuellement, d’obtenir un visa en ligne.

N’oubliez pas que sauf exception spécifiée par votre coordinateur, les volontaires que nous accompagnons partent avec un visa touristique.

PROCEDURE A SUIVRE POUR L’OBTENTION D’UN VISA

En plus de votre passeport en cours de validité vous avez besoin d’un visa pour entrée au Sénégal. La demande de visa peut être introduite auprès de l’Ambassade du Sénégal.

Depuis le 01 juillet 2013 Tous membres de la communauté européenne doit être en possession d’un visa pour rentrer au Sénégal.

Nous vous conseillons de contacter votre ambassade avant votre départ pour pour les modalités et conditions d’obtention d’un visa.

Av. F. D. Roosevelt 196
1050 IXELLES

tel:+32 2 673 00 97
fax:+32 2 675 04 60
Adresse : 14, avenue Robert Schuman
75007 Paris
Tél : 01.47.05.39.45
Fax : 01.45.56.04.30
Courriel : repsen@wanadoo.fr

20, route de Pré-Bois
Geneva 15
1215

Tél: 022 918 02 30
Fax: 022 740 07 11

Nous vous conseillons également de vous rendre sur le site du Ministère des Affaires étrangères pour consulter les conseils par pays.

En Belgique: ici

En France: ici

Liste des projets disponibles au Sénégal

(Pour voir la liste des projets en mode plein écran, cliquez ici)