Dans la pratique

Les devises

Avoir assez d’argent pour la durée de votre projet et savoir comment le gérer, cela peut s’avérer compliqué : combien apporter ? où le ranger ? où retirer ? comment convertir ? 

Nous conseillons généralement à nos volontaires d’éviter de voyager avec trop d’argent liquide.  Ne prenez que ce dont vous aurez besoin pour payer les frais de participation, de quoi vivre durant quelques jours mais aussi de quoi prendre un taxi, régler un pourboire ou téléphoner depuis l’aéroport, de préférence en petites coupures. N’hésitez pas non plus à répartir cet argent à différents endroits (votre sac, une pochette ventrale, etc.) En cas de perte ou de vol, vous aurez de la sorte toujours une réserve de sécurité.

Durant votre projet, inutile de se balader avec trop d’argent sur vous. Quand vous n’aurez plus d’argent liquide, vous pourrez vous rendre au distributeur automatique local. Vous pouvez consulter la liste des distributeurs de billets dans le monde ici.

La  carte bancaire de débit est le moyen de paiement le plus utilisé à l’étranger.  Lorsque vous payez avec cette carte dans  l’Union Européenne, il n’y a pas de coût additionnel. Si vous voyagez en dehors de la zone Euro, vérifiez auprès de votre banque que la fonction Maestro de votre carte est bien débloquée. N’oubliez  pas également de mettre suffisamment  d’argent  sur  votre  compte  courant  en  cas  d’imprévu  (avion  manqué,  frais d’hospitalisation etc.).

La carte de crédit, à ne pas confondre avec la carte de débit, est indispensable pour les voyages dans des pays hors de l’Union européenne : pour l’achat de vos billets d’avions, les urgences médicales, les locations de voiture, la réservation de certains hôtels, etc. Certaines cartes de crédit offrent une assurance voyage si vous l’utilisez pour acheter votre billet d’avion. Visa et Mastercard sont les 2 types de carte de crédit les plus acceptées de part le monde, mais vérifiez cette information en fonction du pays dans lequel se déroule votre projet.

Exception: Dans un pays comme l’Iran, il est impossible de retirer de l’argent à un distributeur avec une carte bancaire européenne.  Il faut donc prévoir suffisamment de liquide pour toute la durée de votre séjour dans le pays

Afin de limiter les risques liés au vol ou à la perte de ses moyens de paiements, il est très fortement recommandé de se munir d’au moins une carte de crédit et d’argent liquide que vous répartirez à 2,3 endroits différents (on se permet d’insister!)

Si votre carte est volée, perdue ou avalée par un automate, contactez immédiatement votre banque pour la faire bloquer et en demander une nouvelle.

Attention : en cas d’abus de votre carte avant votre déclaration, votre responsabilité est limitée au montant qui figure dans les Conditions Générales. Signalez donc la perte ou le vol le plus rapidement possible dans les 24 heures auprès de la police locale, et demandez une copie avec le numéro du procès-verbal. Prenez également bien note du numéro de téléphone de votre banquier avant votre départ.

L’euro est aujourd’hui bien accepté dans la plupart des pays du monde. Donc, inutile de convertir vos Euros en Dollars pour ensuite les convertir une seconde fois en monnaie locale.

Pour ceux qui partent sur un projet en dehors de l’Europe, n’oubliez pas que plus vous vous rapprocherez du mode de consommation des habitants, moins vous serez amenés à dépenser. Cependant, si vous souhaitez consommer des produits occidentaux importés, vous risquez de les payer plus cher qu’en Belgique ou en France.

Par exemple:

Vous vous sentez en manque de Nutella dans un pays comme le Pérou, vous aurez parfois la chance d’en trouver dans un supermarché local mais le prix vous dissuadera rapidement.

Si vous avez besoin d’argent en urgence, vos proches peuvent faire un transfert via une société spécialisée comme Western Union ou votre banque. La vitesse de transfert et le coût varient suivant les pays, les opérateurs et les options choisies. Le coût est souvent supporté par l’expéditeur, y compris en cas d’opérations de change. L’agence française de développement (AFD) met à la disposition du public un comparateur des offres de prestation pour les transferts d’argent depuis la France vers l’étranger.

N’hésitez pas à demander conseil à votre coordinateur

Avant de partir, il est indispensable que vous connaissiez le taux de conversion de l’euro en devise locale (et inversement)