fbpx

Vivez les expériences CES du SVI – Episode 5

Posted by: Marion Passelegue Category: Non classé 4 Post Date: 2021-06-02

Vivez les expériences CES du SVI – Episode 5

« Je m’appelle Alexander et j’ai 27 ans. J’ai étudié la criminologie, je suis d’origine belge et actuellement je fais un service volontaire dans l’internat du centre sportif régional d’Alsace dans le cadre du corps européen de solidarité. Mes tâches consistent à surveiller les internes, aider avec les devoirs, enseigner l’anglais et apporter aux jeunes internes un soutien psychologique. À côté de ma mission de volontariat je donne des cours d’anglais dans l’association le Rezo, et maintenant je cherche à faire du bénévolat où je peux organiser des activités pour des jeunes défavorisés dans les quartiers prioritaires de la Politique de la Ville.

Je suis arrivé à Mulhouse au début du mois de novembre, j’ai passé environ quatre mois ici. Malgré la situation COVID-19, j’essaie de m’intégrer vivement dans la vie locale. Dès la première semaine, j’ai acheté un vélo d’occasion pour aller visiter les différents quartiers et petites villes à côté de Mulhouse. En outre, je visite régulièrement les bibliothèques, et j’ai aussi trouvé tous les graffitis de la ville (ils sont nombreux et magnifiques). En résumé, je suis convaincu que la ville de Mulhouse a beaucoup à offrir en matière de sport, d’art et de culture. Espérons que la situation sanitaire va changer rapidement et permettre le retour de cette vie culturelle, artistique et sportive!

Un de mes objectifs durant ma mission dans le cadre de corps européen de solidarité est d’en apprendre plus sur le phénomène de la précarité et sa relation avec la participation à des activités sportives. En lisant beaucoup de sources scientifiques sur ce sujet, j’ai fait une petite étude qui m’a amenée à m’intéresser à ce sujet.

Le sport organisé en club est souvent considéré comme particulièrement bénéfique pour les jeunes, parce qu’être membre d’un club sportif implique un certain sentiment d’appartenance. Néanmoins, plusieurs enquêtes révèlent que s’orienter vers un sport organisé n’est pas évident pour certains groupes sociaux, et le taux de participation des jeunes défavorisés dans les clubs sportifs est inférieur aux jeunes qui ont les moyens. »

Ce projet, et sa passion pour le sport, ont permis a Alexander de monter un projet d’association pour permettre la pratique de tous les sports à tous. Comme quoi, les expériences CES ouvrent beaucoup de portes ! A bientôt pour de nouvelles aventures 😀

Partager cet article