Témoignage d’Antoine, volontaire sur un projet CES aux Pays-Bas

Volontaire sur un projet CES aux Pays-Bas

Posted by: Nosica Category: Témoignages 0 Post Date: 29 novembre 2019

Témoignage d’Antoine, volontaire sur un projet CES aux Pays-Bas

Il y a six mois, Antoine quittait la France pour rejoindre Amstelveen aux Pays-Bas ! Il a ainsi été accueilli par l’ASBL P60, spécialisée dans l’organisation d’événements culturels. Graphisme, photographie, montage vidéo, accueil des artistes, … sont autant d’activités possibles sur ce projet ! Aujourd’hui, à mi-parcours, Antoine nous raconte son expérience au sein de ce projet du Corps Européen de Solidarité.

Comment s’est passée ton intégration sur ce projet ?

 « L’intégration avec les autres volontaires s’est bien passée. Lors des premiers jours, j’ai été bien accueilli par les deux volontaires CES déjà présents sur le projet et au sein de la colocation mise à disposition par P60. En même temps que moi est arrivée une autre volontaire CES, originaire de Russie, nous étions donc deux nouveaux volontaires sur le projet, ce qui a permis de se sentir moins seul les premières semaines lors de cette période de découverte de P60, d’Amstelveen, d’Amsterdam et des Pays-Bas.


Au niveau de l’association, l’intégration s’est bien passée également, les tâches confiées correspondent à ce que j’attendais, avec une certaine flexibilité dans leur réalisation mais aussi au niveau des horaires. Avec les autres volontaires de P60, essentiellement néerlandais, l’intégration s’est bien faite également, notamment lors des différents événements et concerts organisés par P60 chaque semaine mais aussi grâce au bar de P60 ouvert en soirée. Le fait que ce projet se déroule au sein d’un lieu culturel facilite aussi grandement la sociabilisation.


Par rapport aux Pays-Bas, la vie est plutôt similaire par rapport à la France, je n’ai pas eu de grand choc culturel, il est assez facile de se repérer et de comprendre les éléments de la vie quotidienne. Cependant, en dehors des autres volontaires CES et ceux de P60, il n’est pas évident de sociabiliser avec d’autres néerlandais, notamment à cause de la barrière de la langue. »

Que fais-tu concrètement?

 « Je suis présent au sein du département marketing et mes missions consistent majoritairement en la création de supports visuels imprimés et en ligne pour promouvoir les concerts et événements organisés à P60.

Environ 3 à 4 soirs par mois, je suis photographe lors de concerts. Il m’arrive aussi, plus rarement, de réaliser des vidéos de concerts.
Occasionnellement, il m’arrive aussi d’aider l’équipe du service à la clientèle, au bar ou du vestiaire. »

Trois points positifs que tu retiens de ton expérience jusque maintenant ?

 « Premièrement, c’est un projet de volontariat en lien avec mes études et mon projet professionnel dans le domaine de la communication, du graphisme et de la photographie : cela me permet ainsi d’améliorer mes compétences dans ces domaines.

Deuxièmement c’est un projet qui requiert pas mal de créativité, d’autonomie et de flexibilité dans la réalisation des posters, flyers et autres supports de communication visuelle.

Pour finir cela m’apporte une grande ouverture culturelle avec notamment les volontaires néerlandais travaillant à P60 et les volontaires du CES. »

Il y a deux mois, c’était au tour de Thomas de partir pour les Pays-Bas, mais cette fois pour le pôle vidéo ! Et si nous n’avons pas encore la chance de lire son témoignage, on en a tout de même un avant-goût avec cette vidéo réalisée par ses soins.

Pour en avoir encore plein les yeux, fonce sur la page d’Antoine où tu pourras retrouver toutes ses photographies ! https://antoine-julien.franceserv.com/

Hé, psst ! Toi aussi tu souhaites t’engager sur un projet de volontariat tout en découvrant une nouvelle culture et en acquérant de nouvelles compétences ? Alors clique ici !

Partager cet article